Chargement...
Chargement...

Martin Kippenberger

Auteur : Roberto Ohrt

Paru le : 22/10/2014
Éditeur(s) : Taschen
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

29,99 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Présentation de documents originaux de Martin Kippenberg, un des artistes les plus complexes des années 1980 et 1990. Son oeuvre utilise différents supports : dessin, peinture, photographie, sculpture, cartes d'invitation ou posters. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Présentation en français « Je suis plutôt un représentant. Je vends des idées, je les communique. Je suis bien plus proche des gens que celui qui peint des toiles. » En deux décennies à peine, Martin Kippenberger (1953-1997) a eu assez d'idées pour remplir plusieurs vies. Avec une énergie infatigable, il a créé tableaux, sculptures, installations, photographies, dessins, catalogues, cartons d'invitation et affiches - un média nourrissant l'autre, une oeuvre provoquant la suivante. L'étendue de son oeuvre est immense : des tableaux qu'il fit réaliser par des peintres d'affiches en passant par un décor pour les besoins d'une interprétation de Kafka, jusqu'à un réseau de métro global. L'artiste est souvent lui-même au centre de ses oeuvres, comme dans ses nombreux autoportraits, portant les sous-vêtements de Picasso, ou en naufragé sur le radeau de la Méduse, et sa personnalité excessive a parfois, de son vivant, relégué son oeuvre à l'arrière-plan. L'importance de sa contribution artistique, dans une époque où tout semblait avoir déjà été dit, ne sera reconnue qu'après sa mort. Les grandes rétrospectives organisées au cours des dernières années à New York, Los Angeles et Berlin témoignent de l'influence durable de son oeuvre. La présente publication est une réédition de la monographie classique Taschen de Kippenberger, dont la première édition, publiée en 1991, a été réalisée en collaboration étroite avec l'artiste, avant d'être augmentée en 1997, l'année de la mort de Kippenberger, d'un essai de Roberto Ohrt, devenant ainsi un témoignage définitif d'une période de l'histoire contemporaine. Ce livre retrace l'oeuvre de Kippenberger en 400 illustrations, de ses débuts dans son Bureau berlinois aux travaux réalisés de manière posthume pour la « documenta X » de Cassel et l'exposition « Projets de sculpture » de Münster. Les annexes ont été augmentées des principales expositions et des ouvrages parus depuis. Présentation en anglais « I am a travelling salesman. I deal in ideas. I do much more for people than just paint them pictures. » Over merely two decades, Martin Kippenberger (1953-1997) produced a wealth of ideas that would have sufficed for several artistic oeuvres. With untiring energy he created paintings, sculptures, installations, photographs, drawings, catalogues, invitation cards, posters - each medium enhancing the others, each work provoking a follow-up. His reach was immense and included paintings executed for him by poster artists, interior design as a way of interpreting Kafka and a subway net that would have connected the whole world. Often the artist himself stood at the centre of his paintings, wearing Picasso's underpants or languishing on the Raft of the Medusa. Indeed his excessive personality sometimes threatened to overshadow the work, and so the full significance of his contribution to an age where everything seemed said and done would only be fully appreciated after his untimely death. Comprehensive retrospectives staged in New York, Los Angeles and Berlin over the last few years testify to his lasting influence. With the present volume, TASCHEN's classic Kippenberger monograph sees a new release. It was first published in close collaboration with the artist in 1991. In 1997, the year of Kippenberger's death, the book was augmented with an essay by Roberto Ohrt to become a definitive slice of contemporary history. It documents Kippenberger's oeuvre in 400 illustrations, from the early years in his Berlin Office to the posthumously realised pieces at « documenta X » in Kassel and the « Sculpture Projects » in Münster. The lists of exhibitions and publications in the back of this volume have been updated to include all important entries. Autre présentation « Ich bin eher ein Vertreter. Verkaufe und vermittele Ideen. Ich bin doch viel mehr für die Leute als einer, der Bilder malt. » In nur zwei Jahrzehnten produzierte Martin Kippenberger (1953-1997) genug Ideen für mehrere Lebenswerke. Mit unermüdlicher Energie schuf er Gemälde, Skulpturen, Installationen, Fotografien, Zeichnungen, Kataloge, Einladungskarten und Plakate - ein Medium befruchtete das andere, eine Arbeit provozierte die nächste. Die Spanne war gewaltig : von Gemälden, die er durch Plakatmaler ausführen liebêta, über Inneneinrichtung zum Zweck der Kafka-Interpretation bis zum U-Bahn-Netz, das die ganze Welt verbinden sollte. Oft stand dabei der Künstler selbst im Mittelpunkt, auf seinen vielen Selbstporträts in Picassos Unterhosen oder als Schiffbrüchiger auf dem Flobêta der Medusa. Zu Lebzeiten drängte seine exzessive Persönlichkeit das Werk manchmal in den Hintergrund ; erst nach seinem Tod wurde die Wichtigkeit seines künstlerischen Beitrags für eine Zeit erkannt, in der alles schon gesagt schien. Grobêtae Retrospektiven der letzten Jahre in New York, Los Angeles und Berlin bezeugen seinen bleibenden Einfluss. Mit der vorliegenden Publikation wird TASCHENs klassische Kippenberger-Monografie wiederaufgelegt, die zuerst 1991 in enger Zusammenarbeit mit dem Künstler entstand, und im Todesjahr 1997 mit einem Essay von Roberto Ohrt als definitives Stück Zeitgeschichte vervollständigt wurde. Das Buch dokumentiert Kippenbergers Werk in 400 illustrationen, von den frühen Jahren in seinem Berliner Büro bis zu seinen posthum realisierten Arbeiten für die « documenta X » in Kassel und die « Skulptur Projekte » in Münster. Der Anhang wurde um die wichtigsten Ausstellungen und seither erschienenen Publikationen aktualisiert.

Fiche Technique

Paru le : 22/10/2014

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Roberto Ohrt

Éditeur(s) : Taschen

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 3-8365-5477-1

EAN13 : 9783836554770

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 239

Hauteur : 31 cm / Largeur : 240 cm

Épaisseur : 3,0 cm

Poids : 1600 g