Chargement...
Chargement...

Le peuple-artiste, cet être monstrueux : la communauté des pairs face à la communauté des génies

Auteur : Maria Ivens

Paru le : 01/04/2002
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

24,40 €
Livré sous 5 à 8 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
18,30 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

L'auteur propose un accès à la notion d'artiste, conçu comme être du peuple qui affirme sa singularité dans un espace public ouvert. Il s'attache à construire ce concept en conciliant deux figures contradictoires de la modernité, l 'homme ordinaire et le génie, en en faisant aussi une question d'ordre politique. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Ce livre propose un accès à la notion d'artiste. Le titre Le peuple-artiste, cet être monstrueux inclut les termes : peuple (un ensemble d'hommes ordinaires) et artiste (l'exception), rendus contradictoires par la modernité. Le monstre, notion baroque, existe par la soudure forcée des figures contradictoires du peuple et de l'artiste. L'auteur s'attache à construire la notion d'artiste en conciliant l'homme ordinaire et le génie, et s'efforce ainsi d'apprendre à penser l'artiste. L'individu exceptionnel proposé par l'histoire de l'art contredit les populations d'artistes dont les documents d'archives gardent le témoignage. Pour autant que le caractère exceptionnel du génie empêche de comprendre la possibilité d'une communauté des pairs, le génie oblitère les discours sur le «peuple-artiste». Le retour aux sources de la modernité rétablit le lien légitime entre la «population» et «l'exception», et ce par le croisement des lieux communs des deux termes. Nous considérons dès lors l'artiste comme une métaphore, un signifiant (le génie) renvoyant à un autre signifiant (le peuple) dont il faut exprimer la soudure. Le recours à une multiplicité de «petits récits» permet enfin d'assaillir cette métaphore dans son retrait. Dans une première partie qui renvoie au XIXe siècle, nous constatons l'impossible insertion sociale de l'artiste. Cette atopie prégnante dans l'histoire de l'art, nous engage dans une deuxième partie à préciser les représentations communes et les catégories philosophiques qui permettent de saisir l'activité artistique. Nous définissons le peuple comme la «duplicité» d'un collectif d'êtres singuliers, et l'artiste comme l'affirmation d'une singularité dans un espace public ouvert. En autorisant l'accès du peuple à la représentation, l'approche baroque conçoit le sujet comme multiple et décentré, et permet de dépasser l'image romantique de l'artiste. Notre dernière partie aboutit au XVIIIe siècle, moment originaire de l'avènement de l'artiste et du citoyen. Ainsi la question de l'artiste s'inscrit dans une pensée de l'ordre du politique. Selon Jacques Rancière... ce qui intéresse Maria Ivens d'abord, ce ne sont pas les formes de contrainte pesant sur les contenus et les formes de peinture, ce sont les formes de manifestation de la collectivité des artistes : les procédures d'identification et d'énonciation subjectives par lesquelles celle-ci se définit... Ce choix... oblige à prendre en compte sérieusement les images et les topoï dans lesquels cette subjectivation s'opère, à «faire avec» l'indétermination même du concept de l'artiste et le poids des légendes qui l'accompagnent... Une direction historique qui revient en-deçà du 19e siècle vers les débats du siècle précédent... dans un contexte marqué par le développement des formes de l'espace public et de l'esthétique théorique... Les questions que ce texte suscite marquent l'insistance du problème que Maria Ivens a traité, sur la base d'un travail considérable, et selon une logique de recherche toujours en mouvement (Postface).

Fiche Technique

Paru le : 01/04/2002

Thématique : Généralités Histoire de l’Art

Auteur(s) : Auteur : Maria Ivens

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : La philosophie en commun

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-2033-1

EAN13 : 9782747520331

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 299

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 404 g