Chargement...
Chargement...

Le bouclier d'Achille : un tableau qui bouge

Auteur : Anne-Marie Lecoq

Paru le : 09/04/2010
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Art et artistes
Contributeur(s) : Non précisé.

30,50 €
Livré sous 5 à 8 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude des représentations et des commentaires que n'a cessé de produire depuis l'Antiquité le récit de la fabrication du bouclier d'Achille dans l'Iliade. Pour les théoriciens antiques et leurs successeurs, les vers consacrés au bouclier fournissaient en effet un modèle accompli de la description d'une oeuvre d'art. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Le récit de la fabrication du bouclier d'Achille par Héphaistos au chant XVIII de l'Iliade est un texte mystérieux et fascinant. Le poète y présente le dieu forgeron créant de ses mains, pour figurer sur le bouclier, des hommes, des animaux, des végétaux et même des dieux, à la fois faits de métal et vivants, c'est-à-dire bougeant, agissant et parlant, dans des scènes de guerre et de paix, de vie urbaine et de vie agricole, le tout dans un cadre qui reproduit le cosmos tout entier. De l'Antiquité à nos jours, cet épisode de l'épopée n'a cessé de susciter l'ironie ou l'admiration et de faire naître débats et interrogations, si bien que le bouclier d'Achille apparaît comme l'une des inventions les plus fécondes de la littérature occidentale. Pour les théoriciens antiques et leurs successeurs, les vers consacrés au bouclier formaient l'un des piliers de l'ut pictura poesis et fournissaient le modèle à la fois originel et accompli de l'ekphrasis (ou description « vivante ») d'une oeuvre d'art. Aux XVIIIe et XIXe siècles - Vasari faisant figure de pionnier - le passage a été utilisé comme document pour l'histoire des arts et comme preuve de la précocité des artistes grecs dans l'imitation parfaite de la réalité, celle qui donne l'illusion de la vie. En sens inverse, le bouclier a fait l'objet de diverses hypothèses de restitution où l'on voit la disposition des scènes et le style des figures évoluer avec la progressive redécouverte de l'art grec archaïque. Au XXe siècle, on a souvent vu dans l'épisode du bouclier un prétexte permettant au poète de délivrer à ses contemporains un message de sagesse et de pacifisme, fort utile aussi pour notre époque, tandis que certains critiques interprétaient sa fabrication comme une métaphore du chant poétique. Et si le bouclier d'Achille n'était ni une oeuvre d'art extraordinaire - la première qui serait apparue dans la littérature - ni une pure construction verbale ? S'il s'agissait d'un dispositif de magie protectrice ? Avec Héphaistos le dieu-sorcier, l'Iliade mettrait alors en scène les très anciennes accointances de l'art et de la magie.

Fiche Technique

Paru le : 09/04/2010

Thématique : Ecrits sur l’Art

Auteur(s) : Auteur : Anne-Marie Lecoq

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Art et artistes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-076588-1

EAN13 : 9782070765881

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 399

Hauteur : 22 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 750 g