Chargement...
Chargement...

Expressionismus & expressionismi : Berlin-Munich 1905-1920 : der Blaue Reiter vs Brücke : exposition, Pinacothèque de Paris, 13 octobre 2011-11 mars 2012

Paru le : 18/10/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Marc Restellini - Organisateur d’une exposition : Raimund Stecker

56,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette exposition montre en quoi deux mouvements sont à l'origine de la diversité de l'expressionnisme allemand : l'un, Blaue Reiter ou Cavalier bleu, était purement intellectuel, avec philosophes et penseurs ; l'autre, Brücke ou Pont, privilégiait une création sensible, senstive et émotionnelle. Une telle divergence entre les uns et les autres n'empêcha pas de fructueux et constants échanges. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce titre est un néologisme, référence à l'importante exposition sur le Futurisme qui s'est tenue au Palazzo Grassi à Venise en 1986 et que le regretté Pontus Hulten avait intitulée Futurismo & Futurismi, afin de montrer la diversité des courants constituant ce mouvement italien. Il illustre également la diversité des origines de l'expressionnisme allemand. Souvent perçu comme monolithique, ou, tout au moins, défini par une même appellation, ce mouvement s'organise pourtant en deux approches diamétralement opposées. Der Blaue Reiter, «Le Cavalier Bleu», était un mouvement intellectuel, composé principalement de penseurs et de philosophes. Ils avaient une approche extrêmement théorisée de ce que devait être leur oeuvre. Héritier de la culture germanique et romantique du Gesamtkunstwerk, «oeuvre d'art totale», - où littérature, musique, poésie et dessin devaient s'harmoniser de manière équilibrée -, ce mouvement compta également parmi ses fondateurs des artistes étrangers, tel Kandinsky, qui apportèrent une vision non germanique à ce que devait être la création artistique idéale. Cette association déboucha rapidement sur l'un des plus importants bouleversements de l'histoire de l'art du XXe siècle : la naissance de l'abstraction. Parallèlement à ce mouvement purement intellectuel, Brücke, «Pont», se développa autour d'artistes qui privilégièrent une création sensible, sensitive et émotionnelle, où n'avaient pas place les considérations théoriques de Der Blaue Reiter. Ces artistes allaient exprimer de façon instinctive leur rapport à un climat, une époque, un contexte et une période de décadence pangermanique dont les artistes considérés comme «dégénérés» par le régime national-socialiste allaient être les témoins impuissants et malheureux. Cette exposition se conçoit donc comme un jeu de convergences et de divergences entre deux courants que tout oppose et confronte. Cependant, exposer des oeuvres intellectuellement aussi distinctes côte à côte, et renoncer ainsi à une classification encyclopédique «artiste par artiste» - éviter le côté «dictionnaire» -, permet d'en souligner les points communs et d'en clarifier les différences : l'étrange facilité avec laquelle ces oeuvres communient et se répondent est déconcertante. Preuve sans doute que l'idée de conclure à la naissance d'un mouvement commun est finalement évidente.

Fiche Technique

Paru le : 18/10/2011

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Pinacothèque de Paris

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35867-024-3

EAN13 : 9782358670241

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 375

Hauteur : 29 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 2097 g