Chargement...
Chargement...

Gerhard Richter : la surface du regard

Auteur : Bruno Eble

Paru le : 19/10/2006
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
16,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Analyse de l'oeuvre du peintre G. Richter. L'auteur approfondit des thèmes comme la question du visible et la notion de brouillage, les couples peinture-photographie et figuration-abstraction et la notion de surface d'un point de vue ontologique et phénoménologique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce livre n'est pas simplement la lecture chronologique de l'oeuvre d'un des plus grands peintres de la seconde partie du XXe siècle. Il tient en deux lignes croisées, fils directeurs de la trame d'un texte, voulant éviter tout discours, qui tente de s'ouvrir à tout possible, gardant en lui la faille qui permette poétiquement son apparaître: à l'image, précisément, de l'oeuvre de Gerhard Richter, dont la plurimédialité nous offre un semblable et constant dé-calage. La première thèse sur laquelle se fonde cet ouvrage est que la peinture de Gerhard Richter, une des plus ontologiques de son époque, est avant tout une ré-flexion d'une pertinence incroyable sur la question même du visible - ou tout au moins sa mise en visibilisation par notre propre regard. C'est la notion de brouillage, ici érigée en concept, qui montrera comment cette peinture, de tableaux filés en miroirs, opère le tissage d'une trame entre la picturalité et le fait même de voir. Le second filigrane se déploiera selon la double dualité à laquelle s'articule et se voue le travail de Gerhard Richter, à savoir les deux couples peinture /photographie et figuration / abstraction. C'est ici la notion de surface qui prendra tout son sens, aussi bien ontologique que phénoménologique. Par son travail absolu sur la matière picturale, Richter assume et effectue à la fois une complète relecture de toute l'histoire de la peinture l'ayant précédé - et même de toute l'histoire de l'art. Complexités que nous tenterons de démêler et de comprendre, d'autant plus que tout l'oeuvre de Gerhard Richter est ondulation du voile, voile du voir, larmes apparaissant devant la surface de notre regard, comme si le tableau nous tournait le dos, comme si le visible ne se donnait que de sa propre et insistante brume, floue.

Fiche Technique

Paru le : 19/10/2006

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Bruno Eble

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Histoires et idées des arts

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-01527-1

EAN13 : 9782296015272

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 237

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 340 g