Chargement...
Chargement...

La restauration des peintures à Paris (1750-1815) : pratiques et discours sur la matérialité des oeuvres d'art

Auteur : Noémie Etienne

Paru le : 18/10/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Art & société
Contributeur(s) : Préfacier : Mauro Natale - Postfacier : Dominique Poulot

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude panoramique et critique de la restauration des peintures d'art en France, depuis son invention au milieu du XVIIe siècle, à son institutionnalisation et sa professionnalisation au début du XIXe siècle, alors qu'apparaissent les musées. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La restauration des peintures à paris (1750-1815) Pratiques et discours sur la matérialité des oeuvres d'art Secrète ou spectaculaire, la restauration des peintures est une activité qui fascine et soulève parfois la controverse. Peut-on ressusciter une oeuvre ? Qui sont les restaurateurs, d'habiles artisans ou d'infaillibles professionnels ? Et à qui profitent les interventions ? Ces questions se posent dès la deuxième moitié du XVIIIe siècle en Europe. À partir de 1750, la « transposition » des tableaux, pratiquée à Paris par Robert Picault et la veuve Godefroid, fait naître des interrogations à la fois sociales, techniques et philosophiques. Mais l'activité prend aussi une dimension politique. Dans les années 1800, les peintures annexées en Belgique, en Allemagne ou en Italie, telle la Madone de Foligno de Raphaël, seront transportées dans l'actuel musée du Louvre et restaurées en grande pompe. La matérialité des oeuvres devient un sujet de discussion majeur, étudié ici par un biais inédit : les pratiques et les débats qui s'y rapportent. En restituant avec précision une période essentielle de l'histoire de la restauration, ce livre ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche en histoire de l'art et souligne que les oeuvres sont perpétuellement transformées et instables. Chaque modification invite à redéfinir ce qu'est un tableau, au gré des époques et des pays. L'activité de restauration s'apparente alors à une forme de réception mais aussi de recréation des peintures, dans laquelle le geste est inséparable de la pensée, et la pratique de la théorie.

Fiche Technique

Paru le : 18/10/2012

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Noémie Etienne

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Art & société

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-2059-3

EAN13 : 9782753520592

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 353

Hauteur : 25 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 806 g