Chargement...
Chargement...

Peindre au Bengale (1939-1977) : contribution à une lecture plurielle de la modernité

Auteur : Nicolas Nercam

Paru le : 18/04/2005
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

34,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
25,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etudie les évolutions de la peinture et de la réflexion esthétique des artistes du Bengale occidental à la lumière des événements politiques, sociaux et culturels de l'Inde de 1939 à 1977. La recherche d'une alternative à la culture coloniale puis l'affirmation d'une identité nationale sont à l'origine d'une véritable école de peinture dont les apports déterminent encore la production actuelle. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce livre porte sur l'analyse des évolutions des arts plastiques (plus particulièrement de la peinture) et de la réflexion esthétique des artistes du Bengale entre 1939 et 1977. La période historique considérée couvre les événements du combat anticolonial, de la guerre, de l'avènement de l'indépendance et de la partition, ainsi que des troubles sociaux des années soixante. C'est à la lumière des faits marquants politiques, sociaux et culturels que traverse alors cette partie du sous-continent indien, que s'est effectué l'examen des productions artistiques. A la veille des années quarante, la scène artistique du Bengale recherche une alternative à la culture coloniale. Dans le domaine pictural, le naturalisme illusionniste européen incarne l'oppression de la culture britannique sur l'expression des valeurs esthétiques et artistiques spécifiquement indiennes. La réaction à l'art colonial est de deux types: certains fondent leurs recherches plastiques dans la redécouverte du patrimoine national, auparavant ignoré ou dénigré, d'autres, en revanche, ouvrent la sphère artistique nationale aux influences étrangères (européennes, asiatiques...). L'indépendance acquise, le domaine artistique est libéré de l'obsession de l'affirmation d'une identité nationale. Une modernité «progressiste» voit le jour. Décomplexée par rapport à son héritage colonial, empruntant librement à la modernité occidentale, tout comme à l'art populaire bengali et revendiquant le contenu social et politique de leurs oeuvres, cette première génération de créateurs de la post-indépendance lance les fondements d'une modernité indienne soucieuse de revendiquer à la fois sa spécificité et son appartenance au monde contemporain.

Fiche Technique

Paru le : 18/04/2005

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Nicolas Nercam

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-8165-9

EAN13 : 9782747581653

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 610 g