Chargement...
Chargement...

Bruges, Paris, Rome : Joseph Benoît Suvée et le néoclassicisme

Paru le : 19/01/2008
Éditeur(s) : Snoeck Publishers
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur : Sandra Janssens - Auteur : Paul Knolle

29,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Alors que le style néoclassique connaissait un succès très relatif en Flandre à la fin du XVIIIe siècle, Bruges constitua une exception à travers la figure de J.-B. Suvée (1743-1807). Sa toile Dibutades ou La découverte du dessin constitua un exemple purement néoclassique. L'artiste devint par la suite professeur à l'Académie de Paris et directeur de l'Académie de France à Rome. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

À leur époque, Van Eyck, Rembrandt, Rubens, Van Dyck et Vermeer étaient perçus comme des artistes modernes. Trop souvent, nous oublions qu'un jour, l'art ancien a été révolutionnaire. Cela vaut également pour les peintres brugeois néoclassiques des années 1760 - 1830. Ceux-ci firent fureur à l'étranger et renouaient avec l'art de l'Antiquité sans renier la tradition artistique flamande. L'instigateur de ce succès international était Joseph Benoît Suvée qui, à l'issue de ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Bruges, se perfectionna à Paris et ensuite à Rome, remporta le prestigieux Prix de Rome et fut finalement nommé directeur de l'Académie de France à Rome. Suvée a le double mérite d'avoir introduit le néoclassicisme en Flandre et d'avoir encouragé ses élèves et ses collègues de l'époque à déployer leurs ailes en France et en Italie. Grâce à lui et à leur talent, ils eurent tous l'honneur de fréquenter David, Ingres et Girodet-Trioson. Certains élèves de Suvée travaillèrent même pour Napoléon et le roi de Hollande, Guillaume Ier. Avec leurs tableaux historiques surprenants, leurs splendides portraits et leurs carrières impressionnantes, Suvée, Ducq, Odevaere et Kinsoen sont des représentants majeurs de l'art des années 1800. Bruges - Paris - Rome. Joseph Benoît Suvée et le néoclassicisme paraît à l'occasion de l'exposition du même nom qui se tient à Bruges et à Enschede. Cet ouvrage nous fait découvrir pour la première fois de façon cohérente la vie et l'oeuvre des peintres brugeois des années 1760 - 1830. Leurs nombreux contacts avec des artistes, amateurs d'art et mécènes, en France, en Italie et aux Pays-Bas confèrent à cet ouvrage une dimension internationale qui le rend d'autant plus passionnant.

Fiche Technique

Paru le : 19/01/2008

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Snoeck Publishers

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 90-5349-664-5

EAN13 : 9789053496640

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 207

Hauteur : 29 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 1356 g