Chargement...
Chargement...

Goya

Auteur : AlfonsoE. Perez-Sanchez

Paru le : 23/04/2008
Éditeur(s) : Chêne
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Profils de l'art
Contributeur(s) : Non précisé.

9,90 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présentation de l'oeuvre de Goya, d'abord portraitiste puis dénonciateur des traditions obscurantistes et témoin des désastres de la guerre. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les fusillades du 3 mai 1808, le Très de Mayo, est l'une des oeuvres principales de Goya. Il s'avance ici dans l'expressionnisme moderne. La réalité est déformée pour amplifier l'émotion que suscite le tableau. La froide raideur du peloton d'exécution, sans visage, a la dureté mécanique d'une machine à tuer, opposée a l'intense expressivité de ceux qui vont mourir, condensée dans les bras ouverts de l'homme à la chemise blanche que la lumière livide de la lanterne éclaire Cette raideur convertit la toile en un cri de révolte et en une proclamation passionnée contre la barbarie de la guerre. En 1815 Goya a près de soixante-dix ans. Dans sa jeunesse il avait été un garçon robuste et joyeux, dans sa maturité un homme réceptif sensible, passionne. Les crises de son existence, la maladie, l'amour, les séparations, ou les crises de l'Histoire dans laquelle il est plonge, révolution, guerre, répression politique, ont exalte son art jusqu'à son dernier souffle. Quand il fait cet autoportrait, une année a peine s'est écoulée depuis qu'il a peint le Très de Mayo. La Constitution est abolie, l'Inquisition rétablie, les libéraux sont durement réprimés par Ferdinand VII. Et les stigmates de ces années difficiles se lisent sur le visage de Goya. Le cycle des Peintures noires se referme sur La Vieille et la Mort, mais aussi sur la figure de Judith qui sauva le peuple juif en tranchant la tête d'Holopherne. Le courage, la détermination pour un monde meilleur l'emporteront-ils sur la mort ? Goya, dont André Malraux écrivait à propos de ses Peintures noires : « Et ensuite commence l'art moderne », est probablement le plus passionnant des géants de la peinture. En effet son art est lié aux bouleversements du siècle des Lumières, et à leurs prolongements jusqu'au XIXe siècle. D'abord portraitiste de la cour, peintre exquis de la société espagnole, il devient le dénonciateur implacable des traditions obscurantistes, le témoin révolté des Désastres de la guerre. En même temps qu'elle épouse les convulsions de l'Histoire, son oeuvre aboutit au XVIIIe siècle, ouvre la voie aux impressionnistes et aux modernes. Alfonso E. Pérez Sanchez, directeur du musée du Prado, a fait à Profils de l'Art l'honneur de consacrer son talent à présenter, dans cet ouvrage, la vie et l'oeuvre de Goya.

Fiche Technique

Paru le : 23/04/2008

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : AlfonsoE. Perez-Sanchez

Éditeur(s) : Chêne

Collection(s) : Profils de l'art

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84277-846-4

EAN13 : 9782842778460

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 159

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 736 g