Chargement...
Chargement...

Petites gens, grande misère : exposition, Saint-Riquier, Abbaye de Saint-Riquier, 12 juin-4 sept. 2004

Paru le : 24/06/2004
Éditeur(s) : Somogy
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Christiane Noireau - Auteur : Christiane Noireau - Auteur : Albert Jacquard

25,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

C'est à partir du XIXe siècle que les peintres livrent un témoignage sociologique à travers la représentation de la misère et de la souffrance des pauvres mis sur le devant de la scène avec la révolution industrielle. Ces oeuvres sont une étude de la condition humaine et révèlent une vision réaliste de l'art et de la vie. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Un livre d'art sur la pauvreté a de quoi surprendre. De même que représenter la pauvreté peut relever du défi pour un peintre. Qui lui achètera ces toiles montrant le pénible labeur ? Qui exposera dans son salon orné de marbre et de velours l'image de ce qui, de tout temps, a été redouté : la misère ? Un miséreux ne passe pas par l'atelier d'un peintre de cour. À l'exception de quelques oeuvres hollandaises, espagnoles avec Murillo, italiennes avec Caravage et, en France, des épisodes paysans relevés par les frères Le Nain, ou le vielleur aveugle de Georges de La Tour, il faut attendre le XIXe siècle pour que soient représentés des enfants dormant l'un sur l'autre, un défilé de gueux, des laveuses de vaisselle, une femme de gréviste, des cordonniers... Les révolutions de ce siècle mirent soudain ce petit peuple sans identité sur le devant de la scène et les peintres, dans le sillage des utopistes et des romanciers, osèrent alors, sans pudeur, montrer leur souffrance. Au XVIIIe siècle, Fragonard et quelques-uns de ses disciples avaient été séduits par des femmes au travail, des lavandières. Mais ces femmes, vêtues comme des actrices dans un décor de théâtre, ne laissaient rien paraître de leur épuisement. Grâce au talent de peintres tels que Georges Rouault, Honoré Daumier, Félicien Rops, Alfred Roll ou Jean-François Raffaëlli, l'extraordinaire témoignage sociologique présenté ici nous renvoie à l'évolution d'un monde en mutation accélérée par la révolution industrielle et rend compte de l'engagement de ces artistes, témoins de leur temps. L'originalité de cet ouvrage est de se situer dans une perspective à la fois religieuse, mais aussi historique, politique et artistique. Véritable étude de la condition humaine, ces oeuvres révèlent une vision de l'art et de la vie au réalisme transcendé.

Fiche Technique

Paru le : 24/06/2004

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Somogy

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85056-757-4

EAN13 : 9782850567575

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 127

Hauteur : 28 cm / Largeur : 26 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 760 g