Chargement...
Chargement...

Maurice de Vlaminck : les années décisives (1900-1914) : exposition, Saint-Tropez, Musée de l'Annonciade, du 6 juillet au 14 octobre 2013

Paru le : 08/07/2013
Éditeur(s) : Snoeck Publishers
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Pierre Tuveri - Préfacier : Jean-Paul Monery

25,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Vlaminck est, avec Derain et Matisse, un des artistes phares du fauvisme, même si le grand public connaît mieux ses dernières oeuvres. Sa période fauve et cézanienne, c'est-à-dire la production s'étalant sur les années 1904-1914, est ici présentée. Au cours de cette décennie, il réalise les oeuvres les plus avant-gardistes de sa carrière. Aux peintures s'ajoutent des céramiques de cette époque. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Snoeck Vlaminck est avec Derain et Matisse un des trois artistes phares du fauvisme. Sa période fauve commence réellement à la fin de l'année 1904 à Chatou ou il partage un atelier avec Derain. Grâce à une stimulation mutuelle, les deux artistes vont vers des expérimentations nouvelles et créent ainsi le fauvisme le plus agressif. Personne ne sera plus fauve que Vlaminck. C'est à lui que s'applique le mieux la célèbre phrase du critique Camille Mauclair : « un pot de peinture jeté à la figure du public ! » Aucun fauve n'ira plus loin que lui dans le sensualisme et l'exaltation. La même ardeur qui anime le peintre dans ses années fauves se retrouve chez le céramiste. Sur des vases comme sur des assiettes, on retrouve cette débauche de couleurs, de tonalités outrageusement rehaussées. Toutefois dès la fin de l'année 1907, Vlaminck constate qu'à travailler directement tube contre toile on parvient à une habilité excessive et que ses compositions ne se réduisent plus qu'à des rythmes colorés, que l'emploi de la couleur pure n'est plus qu'un jeu pour lui. Il rompt alors avec le fauvisme et prend une nouvelle direction qui le conduira à s'intéresser à Cézanne. L'étude de l'oeuvre de Cézanne l'aide à renouveler son art. Il s'imprégne de ses données constructives en structurant la forme et en faisant reposer la conception de ses toiles sur la notion de volume modelé par la couleur. Sa palette, en réaction au fauvisme, se couvre d'ocres, de terres, de verts et de bleus. Les oeuvres de cette époque, qui s'apparentent à celles de Cézanne, contribuent ainsi à l'organisation méthodique de ses tableaux et lui permettent de devenir ce peintre hors de toute tendance, libre de toute influence et au style résolument personnel. S'ouvre alors une nouvelle période qui le mènera à forger ce style inimitable qui est le sien et que tout un chacun reconnaît inévitablement.

Fiche Technique

Paru le : 08/07/2013

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Snoeck Publishers

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 94-6161-105-6

EAN13 : 9789461611055

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 88

Hauteur : 29 cm / Largeur : 23 cm

Épaisseur : 13 cm

Poids : 6534 g