Chargement...
Chargement...

Emile Brunet : le spleen de Bordeaux : exposition, Mérignac, Vieille Eglise Saint-Vincent (Mérignac), du 17.12.2010 au 13.2.2011

Paru le : 20/12/2010
Éditeur(s) : le Festin
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dominique Dussol - Préfacier : Michel Sainte-Marie

10,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cet artiste bordelais, né en 1869 et mort en 1943, a été l'élève de Gustave Moreau. Il a peint à la fois des sujets profanes et mystiques, des personnages féminins et des paysages naturels. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Élève de Gustave Moreau, ami de Georges Rouault, Émile Brunet (1869-1943) fut l'un des rares représentants de la peinture symboliste à Bordeaux. Son art - qui suggère plus qu'il ne montre - a su rendre compte des mystérieuses correspondances que la nature entretenait avec son monde intérieur. Aussi ses sujets profanes ou mystiques - femmes en communion avec la nature, immatérialité de l'atmosphère si particulière des paysages du Bassin d'Arcachon, spiritualité des oeuvres religieuses - s'expriment tous avec un sentiment d'attente, de silence et de recueillement. L'originalité de la peinture de Brunet tient aussi à sa technique. La matière est obtenue par des accumulations de pâte qui se superposent, laissant pointer ça et là le goût de joaillier de son maître Gustave Moreau. Mais, parfois, le peintre fait subir à son dessin une épuration plus synthétique qui l'entraîne du côté des Nabis, des Fauves ou des Cubistes. Cette oeuvre sensible, très personnelle, totalement en décalage avec les productions bordelaises de l'entre-deux-guerres, est à redécouvrir et à méditer dans le contexte de notre époque troublée. « Quel est celui de nous qui n'a pas, dans ses jours d'ambition, rêvé le miracle d'une prose poétique, musicale sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ? » Charles Baudelaire Le Spleen de Paris, 1869

Fiche Technique

Paru le : 20/12/2010

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : le Festin

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36062-020-7

EAN13 : 9782360620203

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 141

Hauteur : 24 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 300 g