Chargement...
Chargement...

Gino Fossali : opere = Oeuvres (1958-2002)

Paru le : 08/07/2011
Éditeur(s) : Silvana Editoriale
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Antonio D'Amico - Traducteur : Jean-Luc Defromont - Traducteur : Jérôme Nicolas - Préfacier : Antonio D'Amico - Préfacier : Maria Giovanna Coletti - Préfacier : Gabriella Prosdomici Fossali

28,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Vie et oeuvre du peintre Gino Fossali (1940-2002) qui interroge la condition existentielle de l'homme à travers ses oeuvres. Il présente son travail en dehors des lieux officiels, dans un souci de démocratisation de la culture. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Présentation en français Le catalogue de Gino Fossali est divisé en cinq sections retraçant les années de sa vie. Sa jeunesse, qui s'est déroulée sur la terre du Titien, est caractérisée par l'influence de Giorgio De Chirico qu'il développe dans le sillage d'une métaphysique orientée sur l'homme et sur sa condition existentielle. En 1960, Gino Fossali part s'installer à Milan où il renforce sa pensée en fréquentant les milieux de gauche. A Brera il entre en contact avec les avant-gardes artistiques. Convaincu de l'importance de la diffusion de la culture parmi les gens ordinaires, il participe à des manifestations et à des expositions souvent organisées par lui-même, mettant l'art en-dehors des lieux officiels. Le cycle consacré à la tragédie du Vajont (1963-1965) enregistre un premier ancrage à l'indignation sociale qui devient de plus en plus intense pendant les années de l'engagement, quand Fossali sent que le travail pictural est pour lui comme une seconde peau, une expression de sa propre condition existentielle (1965-1977). Une « psychologie du sensible » qui acquiert pendant les années de la maturité des connotations symboliques et raffinées grâce à la réalisation d'oeuvres qui subliment la réalité et débouchent dans la mythologie, avec ses nombreux aspects (1977-2002). Il s'agit là d'un chapitre long et prolifique de sa production, dont le sommet émotif et artistique est constitué par le cycle qu'il consacre à la Pythie, qui exprime des certitudes et des espoirs, des déceptions et des perplexités sur le progrès et le nivellement des individus, où le destin domine sur la raison et « dans un espace dépourvu de référence à n'importe quelle valeur l'unique certitude est l'érotisme ». Sa peinture n'appartient pas à la sphère du pur plaisir esthétique, mais plutôt à celle du discernement et de la réflexion, et elle imprime sur la toile un tourment de la conscience qui continue aujourd'hui encore à corroder la matière picturale. Autre présentation Il catalogo di Gino Fossali si divide in cinque sezioni che percorrono gli anni della sua vita. La giovinezza, vissuta nelle terre di Tiziano Vecellio, è contraddistinta dall'influenza di Giorgio De Chirico, sviluppata sulle corde di una metafisica orientata sull'uomo e la sua condizione esistenziale. Nel 1960 si trasferisce a Milano, dove rafforza il suo pensiero frequentando gli ambienti della sinistra. A Brera entra in contatto con le avanguardie artistiche. Convinto dell'importanza della diffusione della cultura tra la gente comune, partecipa a manifestazioni e mostre che spesso egli stesso organizza, portando l'arte al di fuori dei luoghi ufficiali. Il ciclo dedicato alla tragedia del Vajont (1963-1965) registra un primo ancoraggio all'indignazione sociale che si fa sempre più forte negli anni dell'impegno, dove Fossali avverte il fare pittorico come una sua seconda pelle, un'espressione della sua stessa condizione esistenziale (1965-1977). Una « psicologia del sensibile » che negli anni della maturità assume connotazioni simboliche e raffinate mediante la realizzazione di opere che sublimano la realtà e sfociano nella mitologia, con le sue tante sfaccettature (1977-2002). È quest'ultimo un lungo e prolifico capitolo della sua produzione, il cui culmine emotivo e artistico risiede nel ciclo dedicato alla Pythia che racchiude certezze e speranze, delusioni e perplessità sul progresso e l'omologazione, dove il fato domina sulla ragione e « in uno spazio privo di riferimento a qualsiasi valore l'unica certezza è l'erotismo ». La sua pittura non appartiene alla sfera del puro godimento estetico, piuttosto al discernimento e alla riflessione, imprimendo sulla tela un tarlo di coscienza che continua ancora oggi a corrodere la materia pittorica.

Fiche Technique

Paru le : 08/07/2011

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Silvana Editoriale

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 88-366-2057-4

EAN13 : 9788836620579

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 239

Hauteur : 28 cm / Largeur : 23 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 1385 g