Chargement...
Chargement...

Théophile-Alexandre Steinlen : chroniqueur d'une fin de siècle = chronist des Fin de siècle

Paru le : 15/04/2008
Éditeur(s) : Pagine Arte
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Rudolf Velhagen - Directeur de publication : Sylvie Gonzalez - Préfacier : Rudolf Velhagen - Préfacier : Sylvie Gonzalez - Préfacier : Anna Lisa Galizia - Préfacier : Matteo Bianchi

40,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce catalogue illustre la variété des oeuvres de T.-A. Steinlen, l'un des peintres majeurs illustrant la condition sociale dans le Paris des années 1900. Il réunit des dessins, gravures et sculptures de chats, de nus, d'enfants, de marginaux, ainsi que des affiches réalisées pour le cabaret du Chat Noir, issus de collections privées suisses. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français Concernant l'actualité de Steinlen, l'on retrouve une affinité entre son oeuvre et les intenses séquences d'Agnès Varda empreintes de mélancolie où l'oeil attendri de la cinéaste suit les glaneuses et les glaneurs dans leurs tristes pérégrinations solitaires, comme des figures sorties des tableaux de Millet et des planches de Steinlen pour échapper à la désolation du paysage contemporain. En effet, notre système global est capable de produire de nouveaux pauvres, des marginaux relégués dans une zone de souffrance où l'on ne peut prétendre à plus rien. Il est bien possible que Steinlen aurait fait le même film qu'Agnès Varda qui illustre, avec sincérité et vive sympathie, les épisodes de la dure vie de ceux qui se traînent en ville et dans la campagne à la recherche des restes laissés de côté par notre société de consommation en perte de valeurs. Autre présentation Steinlens Aktualität zeigt sich darin, dass die Intensität seines Werkes verwandt ist mit den von Melancholie durchdrungenen Filmsequenzen von Agnès Varda - dort, wo der warmherzige Blick der Filmemacherin den glaneuses et glaneurs (« Ährenleser ») auf ihren traurigen und einsamen Wanderungen folgt, Figuren, welche den Bildern Millets und den Tafeln Steinlens entsprungen zu sein scheinen und versuchen, der Trostlosigkeit der heutigen Landschaft zu entkommen. In der Tat ist unser globalisiertes System fähig, neue Arme zu produzieren, Randständige, welche in eine Zone abgedrängt werden, in der sie von allem ausgeschlossen bleiben. Vielleicht würde Steinlen den gleichen Film wie Agnès Varda drehen, die mit aufrichtiger Anteilnahme und grosser Sympathie Episoden aus dem schwierigen Leben jener zeigt, die sich durch Stadt und Land schleppen, um zu sammeln, was mit fortschreitendem Werteverlust an den Rändern unserer Konsumgesellschaft liegen geblieben ist.

Fiche Technique

Paru le : 15/04/2008

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Pagine Arte

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 88-86995-88-1

EAN13 : 9788886995887

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 225

Hauteur : 30 cm / Largeur : 23 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 1240 g