Chargement...
Chargement...

Patrimoine industriel de l'Hérault : Languedoc-Roussillon

Auteur : Languedoc-Roussillon. Inventaire général du patrimoine culturel

Paru le : 08/05/2014
Éditeur(s) : Lieux dits
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur du texte : Ondine Vièque-Vigier - Auteur du texte : Lisa Caliste - Collaborateur : Lionel Rodriguez - Collaborateur : Jean-Michel Sauget - Photographe : Martial Couderette - Photographe : Marc Kérignard - Photographe : David Maugendre - Cartographe : Véronique Marzo-Marill

22,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'ouvrage présente la diversité des activités et des sites industriels de ce département : industries extractives (sel, charbon, bauxite, etc.), industries agro-alimentaires (minoteries, distilleries, etc.), industries textiles (draperie, filature, bonneterie, etc.), produits chimiques, matériaux de construction, verrerie, fonderie, etc. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Situé entre les contreforts du Massif central et la mer Méditerranée, le département de l'Hérault a longtemps été identifié par la monoculture de la vigne, puis reconnu pour son littoral, et devenu plus récemment une destination de tourisme vert. S'il n'a pas la réputation industrielle de son voisin gardois, ce territoire est, lui aussi, traversé par de nombreux cours d'eau, dont l'Hérault et l'Orb, et maillé par une trame urbaine et des réseaux anciens, tels le canal du Midi ou le chemin de fer de l'ancienne Compagnie du Midi. L'inventaire du patrimoine industriel, mené par la Région Languedoc-Roussillon entre 2010 et 2013, dévoile une nouvelle image de ce territoire. Les richesses de l'Hérault ont été précocement exploitées : l'extraction des minerais a débuté au cours de la Préhistoire dans le secteur de Cabrières, suivie par celles du charbon à Graissessac, du sel des étangs du littoral ou encore des pierres de taille, dont les marbres roses et noirs des Avants-Monts. Si les industries extractives ont fait naître des paysages façonnés par les hommes, certaines activités ont laissé un riche patrimoine bâti dont l'exemple le plus connu était, jusqu'à maintenant, la cité de Villeneuvette. Grâce à cette étude, les témoignages matériels se révèlent bien plus variés : du logis du marchandfabricant de draps fins à l'atelier sous sheds des bonneteries cévenoles, du lavoir à laines aux métiers à tricoter circulaires, pour la seule industrie textile. À cela s'ajoutent les secteurs traditionnels des matériaux de construction et du travail des peaux, les nombreux exemples d'industries liées à la viticulture, ou encore quelques cas exceptionnels dont une fonderie de cloches et une raffinerie de pétrole. À travers de nombreuses illustrations, cet ouvrage présente une soixantaine de sites significatifs de la diversité des lieux de travail et des activités héraultaises. Partez à la découverte d'un patrimoine architectural et technique fait avant tout de sobriété, de discrétion et de simplicité, témoignage du travail des hommes, de leur esprit d'entreprise comme de leurs savoir-faire toujours présents sur le territoire.

Fiche Technique

Paru le : 08/05/2014

Thématique : Autres réalisations architecturales

Auteur(s) : Auteur : Languedoc-Roussillon. Inventaire général du patrimoine culturel

Éditeur(s) : Lieux dits

Collection(s) : Images du patrimoine, n° 287

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36219-095-1

EAN13 : 9782362190957

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 112

Hauteur : 30 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 809 g