Chargement...
Chargement...

Roland Carta architecte : une aventure particulière = Roland Carta architecte : a personal approach

Auteur : Jean-François Pousse

Paru le : 08/09/2014
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Raymond Depardon - Postfacier : Roland Carta - Traducteur : Nick Hargreaves

39,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présentation de 20 bâtiments réalisés de 2004 à 2014 par l'agence de l'architecte marseillais Roland Carta : collèges, logements, équipements culturels, le bâtiment du J4 du MuCEM conçu avec Rudy Ricciotti, et 30 projets non réalisés. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français Les architectures de Roland Carta, apprend-t-on dans ce livre, tissent si bien les liens entre l'antique cité méditerranéenne et son devenir qu'elles donnent l'envie à Raymond Depardon, au retour de ses lointaines errances photographiques, de redevenir citadin. Peut-on rêver de meilleur éloge ? L'architecte aurait alors adhéré à la pensée fellinienne : pour atteindre à l'universel, il faut d'abord être ancré dans le régional. Viser l'enracinement plutôt que le survol en altitude. Pouillon plutôt que Le Corbusier. Il paraîtrait qu'à Marseille certains esprits extralucides voient en lui une figure du diable. Élémentaire, chers lecteurs et lectrices exogènes. Saluer l'ange rebelle est ici une forme d'allégeance conviviale. L'arcane ou carte du diable dans le tarot de Marseille n'est-elle pas source d'énergie et force du désir. Une façon peut-être brutale, mais combien fiable, d'indiquer un chemin pour rester soi-même à Marseille et ailleurs. Roland, chrétien par ascendance, sait, depuis l'âge de raison, qu'il vaut mieux régner en enfer que servir au paradis. Chic type, decent man, galantuomo, mensch, ce fin manoeuvrier dans la cité des gréements tient de Simenon, son cousin du Nord : il comprend mais ne juge pas. Maurice Culot Présentation en anglais In this book, we learn that Roland Carta's architectural works weave links so well between the ancient Mediterranean city and what has become of it that they made Raymond Depardon want to become a city dweller again, on returning from his distant photographic wanderings. Can one imagine greater praise? So it seems that the architect adhered to Fellinian thought, that is, to attain the universal, one must firstly be rooted in the regional. Aim at taking root rather than flying at high altitude. Pouillon rather than Le Corbusier. It would appear that, in Marseille, some highly-perceptive minds see him as a figure of the Devil. Elementary, dear exogenous readers. Here, saluting the rebel angel is a form of friendly allegiance. In the Marseille Tarot game, is the Devil arcanum trump card not a source of energy and a force of desire? A way that is perhaps brutal, but extremely reliable, to show how to remain oneself in Marseille and elsewhere. Being of Christian descent, Roland knows, since the age of reason, that it is better to reign in hell than to serve in heaven. A decent man, chic type, galantuomo, mensch, this skilful seaman in the city of ship rigs takes after Simenon, his northern cousin: he understands but does not judge. Maurice Culot

Fiche Technique

Paru le : 08/09/2014

Thématique : Paysagisme

Auteur(s) : Auteur : Jean-François Pousse

Éditeur(s) : Archives d'architecture moderne Ante prima

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87143-255-4

EAN13 : 9782871432555

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 347

Hauteur : 27 cm / Largeur : 20 cm

Épaisseur : 0,1 cm

Poids : 1300 g