Chargement...
Chargement...

Le pisé : patrimoine, restauration, technique d'avenir

Auteur : terre d'avenir (France) Pisé

Paru le : 01/01/2003
Éditeur(s) : CREER
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

15,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Matériaux, techniques et tours de main. Les auteurs font partie de l'association Pisé, terre d'avenir. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Construire en terre crue recouvre l'utilisation de technologies nombreuses: parmi les plus connues on peut citer l'adobe (briques de terre séchée dans un moule) ou le torchis (mélange terre/paille en remplissage des vides d'une structure). Une autre grande option technique est le pisé, qui signifie un compactage de terre à l'intérieur d'un coffrage. Le patrimoine bâti en terre crue est chose répandue quoique parfois méconnue à travers le monde. C'est également le cas de la France qui connaît ce principe de construction où les murs sont érigés à partir du sol qui les porte. Du Moyen Age à nos jours, avec différentes solutions issues des conditions locales, un important parc immobilier a été construit, notamment en milieu agricole. Des exemples choisis (des fermes, une cité ouvrière, une église, un domaine de propriétaire terrien, de vieilles maisons urbaines, un château) tentent d'illustrer les particularités de ce matériau spécifique. Restaurer et réhabiliter un bâti ancien en pisé conduit à deux démarches complémentaires. D'abord savoir comment, quand et pour qui il a été bâti; ensuite comprendre les limites à l'intérieur desquelles le mode de vie contemporain peut être adapté à ce bâti. Des fiches techniques montrent comment traiter des cas-types, expliqués par des exemples tirés de l'expérience accumulée depuis une dizaine d'années. Jusqu'à récemment, la valeur de la construction en terre crue a été mise à l'écart pour cause de "civilisation moderne". Psychologiquement négligée dans les pays industriels comme dans le Tiers Monde car jugée "matériau de pauvre", la terre crue est aujourd'hui admise en tant qu'alternative opérationnelle. Or, effectivement, ce matériau est disponible partout dans le monde, il consomme peu d'énergie puisqu'il ne demande pas de cuisson, il a des qualités thermiques non négligeables, il peut être associé à d'autres matériaux naturels comme le bois ou la pierre, il est aisément recyclable. Enfin, il implique une valeur ajoutée sociale par la diffusion d'un savoir faire approprié dans la main d'oeuvre locale. A l'aube du troisième millénaire, les conditions particulières du Nord (potentiel industriel) et du Sud (main d'oeuvre bon marché) devraient conduire sans délai à des politiques innovantes: ces dernières pourront rendre à la terre crue sa place de matériau concurrentiel, certes d'abord pour ses qualités économiques mais aussi pour sa richesse technologique propre. C'est vraisemblablement par des solutions élémentaires de ce type que pourra être abordé le problème de l'accroissement du besoin de logements à travers le monde.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/2003

Thématique : Bricolage

Auteur(s) : Auteur : terre d'avenir (France) Pisé

Éditeur(s) : CREER

Collection(s) : Les Cahiers de construction traditionnelle

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-909797-94-5

EAN13 : 9782909797946

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 122

Hauteur : 24 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 280 g