Chargement...
Chargement...

US today after : programme

Auteur : Septembre de la photographie (2010 ; Lyon)


4,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Publié à l'occasion de la 9e biennale de photographie de Lyon, cet ouvrage se penche sur la photographie américaine contemporaine. Présentation du travail de vingt photographes sous forme d'un court texte ainsi que la reproduction de photographies représentatives de leur travail. ©Electre 2021

La BF 15 Peter Downsbrough Depuis les années 60, le travail de l'artiste américain Peter Downsbrough joue des paramètres de l'espace où il se produit : l'espace réel de l'architecture et de la ville, l'espace du lieu d'exposition, celui de la photographie ou celui du livre. Son langage proche de celui des artistes conceptuels, aborde une pratique textuelle et spatiale, et une pratique plastique, que parcourt la ligne analytique et géométrique de l'abstraction du constructivisme russe à nos jours. Figures simples, lignes, verticales, horizontales, surfaces, mots se combinent pour donner forme à la structure sociétale dans laquelle nous vivons. L'espace urbain est progressivement devenu le territoire et la figure centrale d'un travail évitant les partis pris idéologiques ou narratifs. Le captant comme simple témoin contemporain, il en dessine les formes essentielles de son organisation. À La BF15, l'architecture et l'urbanisme américain prennent forme et sens à travers un ensemble de photographies et de films réalisés aux USA, mais aussi avec des éditions et une oeuvre (Room pièce) réalisée dans l'espace. Né en 1940 (New Jersey, USA). Vit et travaille à Bruxelles. Peter Downsbrough est représenté par les galeries Martine Aboucaya à Paris, Angels à Barcelone Institut d'art contemporain de Villeurbanne L'Amérique après Katrina Aron Gent The Suze et Jennifer Aron Gent (Chicago, 1985) est un artiste formé au Columbia College de Chicago par Dawoud Bey. Travaillant sur les relations sociales et sur les questions d'identité, il a consacré un travail à sa tante (The Suze), et un autre à sa cousine (Jennifer). L'une est aussi belle que l'autre semble effrayante. Pour l'une comme pour l'autre se pose la question de l'altérité, de la représentation d'une personne qui s'opère de manière complexe, mêlant images du présent, du passé, documents officiels, paysages... Gauri Gill The Americans « The Americans » fait directement référence au livre de Robert Frank « The Americans ». Gauri Gill (Chandigarh, 1970) a bien pris ses photographies aux États-Unis et elle montre effectivement des habitants des États-Unis et des Indiens. Mais elle n'a pas photographié les Indiens d'Amérique, presque exterminés par les colonisateurs blancs. La photographe de New Delhi a posé son regard sur les indiens du sous-continent vivant aux États-Unis De l'équipe de nettoyage à la jeunesse dorée, baignant dans l' « American Way of Life » comme toute « Middle Class » du monde, et en passant par des entrepreneurs et autres camionneurs, Gauri Gill a observé les Indiens de la diaspora dans des lieux souvent difficiles à attribuer aux États-Unis. Là où Robert Frank a su définir un aspect de la « culture américaine » de l'extérieur, Gauri Gill prolonge ce constat dans une Amérique du XXIe siècle, faite de vies déterritorialisées et uniformisées dans un monde globalisé. Kristina Solomoukha Let's go Vegas Baby La démarche artistique de Kristina Solomoukha (Kiev, 1971) fait de l'espace urbain son champ de réflexion : elle explore la nature de la ville contemporaine et de ses non-lieux, son architecture, ses réseaux de communication, ses images. L'artiste parisienne trace une cartographie poétique des villes d'aujourd'hui ; comme la mise en scène d'une géographie composée à partir des signes de l'urbanité, de ses symboles standardisés, de ses univers formatés par la contrainte productive, le commerce, la communication et l'habitat : elle dépèce l'image d'un monde à la fois turbulent et fantastique et convoque régulièrement dans ses oeuvres le dessin, l'installation et la vidéo. « Let's go Vegas Baby » est un montage de found footage ainsi que de vidéo et de photographies prises par l'artiste. Le désert et l'urbanisation absurde de la plus grande ville de jeu du monde jouent les rôles principaux. Veit Stratmann Shrines « Shrines » est une série qui d'abord a aussi été produite comme livre (M19 éditions, Paris, 2009) par son auteur Veit Stratmann (Bochum, 1960), avant d'être présentée en diaporama. Il s'agit de 37 photographies de baignoires et niches en béton, prises par l'artiste parisien, qui abritent des effigies de la Vierge Marie, du Sacré-Coeur, de saints et ornent les jardins d'habitation d'une population catholique d'origine franco-canadienne et amérindienne, qui vit dans le Nord de l'État de New York et en Nouvelle Angleterre. D'autres signes religieux ou patriotiques, des nains, des représentations animales sont parfois disposés autour des niches.

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2010

Thématique : Ecrits sur la photographie

Auteur(s) : Auteur : Septembre de la photographie (2010 ; Lyon)

Éditeur(s) : Editions Deux-Cent-Cinq

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Préfacier : Gérard Collomb - Préfacier : Gilles Verneret - Préfacier : Manuèle Debrinay-Rizos

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-919380-02-8

EAN13 : 9782919380022

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 31

Hauteur : 34 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g