Chargement...
Chargement...

Jean-Jacques Rousseau, la conversion d'un musicien philosophe

Auteur : Martin Stern

Paru le : 29/05/2015
Éditeur(s) : H. Champion
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

65,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Version remaniée d'une thèse de doctorat sur la théorie et l'esthétique musicales de J.-J. Rousseau et sur leurs liens avec son oeuvre littéraire et philosophique, mettant en parallèle les conversions musicale, morale, religieuse et philosophique par lesquelles l'écrivain est, de son propre aveu, passé. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

En reconnaissant qu'il n'a «fait que de la musique française et n'aime que l'italienne» (Dictionnaire de musique, art. «Copiste»), Rousseau avoue tardivement l'embarras dans lequel l'a mis sa conversion à la musique italienne survenue, selon les Confessions, en 1744 à Venise. La profonde contradiction du musicien et du théoricien de la musique, qui l'empêchera jusqu'à la fin de sa vie d'en finir avec la question musicale, culmine durant la Querelle des Bouffons quand le même Rousseau triomphe sur la scène parisienne avec son Devin du village et rejette radicalement le modèle musical français au profit de l'italien dans sa Lettre sur la musique française. C'est pourtant à partir de cette conversion suspecte à la musique italienne qu'il élabore progressivement une puissante théorie musicale qui, doublée d'une philosophie de l'origine des langues et de la musique, parviendra à ruiner les fondements de l'esthétique classique française. En s'appuyant à la fois sur une analyse comparative des écrits de théorie musicale et des compositions et sur une analyse littéraire des différents récits de conversion qui jalonnent l'oeuvre de J.-J. Rousseau - dont la fameuse «Illumination de Vincennes» -, l'ouvrage révèle l'exceptionnelle fécondité théorique de cette conversion musicale problématique sur l'oeuvre philosophique et littéraire. Pensée à la fois comme clef de lecture et comme dispositif d'écriture, la notion de conversion éclaire, renouvelle et enrichit considérablement l'interprétation de l'oeuvre d'un musicien devenu philosophe (presque) malgré lui.

Fiche Technique

Paru le : 29/05/2015

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Martin Stern

Éditeur(s) : H. Champion

Collection(s) : Les dix-huitièmes siècles, n° 163

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7453-3028-4

EAN13 : 9782745330284

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 420

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 820 g