Chargement...
Chargement...

L'opéra en RDA : sous le signe de Büchner

Auteur : Laetitia Devos

Paru le : 16/11/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Le Spectaculaire
Contributeur(s) : Préfacier : Bernard Banoun

19,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les œuvres présentées et analysées dans cette étude représentent un maillon important de l'évolution du théâtre musical allemand et européen. Leur approche est également l'occasion de revisiter la vie intellectuelle et artistique de l'Allemagne de l'Est. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'opéra en RDA Sous le signe de Büchner Contrairement à des clichés bien ancrés, la création musicale est-allemande ne se limita pas à des chants de masse ou à des opéras à la trame convenue : il y eut en RDA également une véritable avant-garde musicale. Les opéras d'après la vie et l'oeuvre de Georg Büchner, au nombre de cinq (créés respectivement en 1961, 1979, 1981, 1987 et 1989), en sont amblématiques. En effet, Georg Büchner (1813-1837) était placé sous le signe d'une double modernité musicale et théâtrale : musicale grâce à la référence implicite au célèbre Wozzeck d'Alban Berg (1925) ; théâtrale car les expressionnistes avaient trouvé dans les pièces de Büchner, redécouvertes au début du XXe siècle, un écho à leurs préoccupations et à leur esthétique. Or, l'expressionnisme avait fait l'objet d'une intense discussion dans les milieux intellectuels communistes pendant les années 1930, puis d'une condamnation en RDA. Il était audacieux de la part des compositeurs Kurt Schwaen, Paul Dessau, Thomas Hertel et Friedrich Schenker, de recourir à un écrivain qui, loin de donner une image achevée du monde, était caractérisé par la fragmentation tant de son discours que de l'univers représenté. En entreprenant une réécriture de Büchner, compositeurs et librettistes prenaient eux-mêmes position à l'égard de la question tant formelle qu'idéologique de la perfection et de l'idéal de beauté que l'opéra se devait, ou non, de représenter. L'histoire des créations des opéras, étayée par des nombreux documents d'archives et témoignages, illustre les méandres de la politique culturelle est-allemande. Cet ouvrage propose aussi une lecture des oeuvres à l'aune du concept d'utopie.

Fiche Technique

Paru le : 16/11/2012

Thématique : Histoire de l’opéra et du chant

Auteur(s) : Auteur : Laetitia Devos

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Le Spectaculaire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-2068-2

EAN13 : 9782753520684

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 357

Hauteur : 21 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 592 g