Chargement...
Chargement...

Les Adieux à la reine

47569691_les-adieux-a-la-reine
Publié le 21/03/2012
Les Adieux à la reine, le premier roman de Chantal Thomas, est de nouveau mis en lumière à l'occasion de la sortie du film éponyme de Benoît Jacquot.Retour sur le prix Fémina 2002
Vienne, en 1810, est une ville ruinée et humiliée par le passage et la victoire de Napoléon.
Agathe-Sidonie Laborde, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient des 14, 15 et 16 juillet 1789, et particulièrement de ce dernier jour où elle s'est enfuie. Elle restitue par l'intermédiaire de sa mémoire le faste de la cour que la reine a savamment orchestré.

Un livre indispensable pour tous les passionnés du Siècle des Lumières !


Chantal Thomas, spécialiste du XVIIIe siècle et directrice de recherche au CNRS, est l'auteur de plusieurs essais, dont La Reine scélérate, Marie-Antoinette dans ses pamphlets. Les Adieux à la reine était son premier roman.

Son dernier roman, Le testament d'Olympe, se situe en amont, au milieu du XVIIIe siècle, pendant la désastreuse guerre de Sept Ans, sous le règne de Louis XV. Elle y narre les destins d'Apolline et Ursule, deux sœurs issues d'un milieu pauvre et religieux. Apolline qui est mise au couvent perd de vue sa sœur. Elle la retrouve des années plus tard mourante et découvre un manuscrit qui raconte ses aventures. Rebaptisée Olympe par le duc de Richelieu, elle est livrée au bon plaisir de Louis XV, qui se lasse bientôt d'elle.


Parole à Chantal Thomas :





Chargement...