Chargement...
Chargement...

Au fil de l'eau

Publié le 10/09/2002
J'entends qu'un pays s'incanteDans le matin de manne et de menthe,Au sort des sources. L'être sondé d'un poulpe blancFera ma soie et mon corail. L'océanS'ouvre pour qu'il naisse et que l'été qu'il vérifieEn traversant la mort où la mer sacrifieAit mémoire, ait voyance des grands soleils purs,(Jean-Claude Renard)

Il y a trois milliards d'années de cela, la première cellule est née... dans la mer.
L'eau source de vie, est aussi constitutive de la vie elle-même, puisque le corps humain est composé pour les deux tiers d'eau. Il en va de même pour la plupart des êtres vivants sur cette terre.

Hippocrate recommandait les bains de mer. Plus tard, les Romains, grands ingénieurs, ont su la canaliser pour drainer leurs villes, irriguer leurs cultures et alimenter leurs précieux thermes.
Aujourd'hui, en France, près de 6000 sources alimentent le pays en eaux potables, d'irrigation, thermales ou minérales.

L'eau fut donc une conquête pour l'homme d'hier : domestiquée, endiguée, canalisée ; elle devint, à l'aube du Moyen-Âge, la première source d'énergie à remplacer l'énergie animale. C'est dire l'importance historique, symbolique, artistique - elle fut une inépuisable source d'inspiration pour les peintres, poètes et autres écrivains, commerciale, économique et politique de ce précieux liquide.

Aujourd'hui associée au plus élémentaire des conforts sous nos latitudes, l'eau est le grand défi des pays désertiques et semi-désertiques. C'est un enjeu écologique et économique capital dans le développement de bien des sociétés. La "Guerre de l'eau" qui sévit aujourd'hui en Espagne autour du plan hydrologique national, l'enjeu du Jourdain dans le conflit Israélo-Palestinien, les guerres sanglantes qui sévissent en Afrique subsaharienne sont autant de signes de l'immense importance que revêt la maîtrise des ressources hydrologiques dans le monde.

En buvant votre verre d'eau du soir, pensez-y... et fermez le robinet !

Chargement...