Chargement...
Chargement...

Construire écologique vous dîtes ?

Publié le 30/11/2009
Vous faites construire ou construisez vous-même votre maison en campagne ou à la ville ? Vous vous interrogez sur l'écologie et tentez d'y voir clair dans l'architecture branchée Développement Durable ? Voilà 3 livres qui vous permettront de débuter une aventure hors-norme, réjouissante, pionnière, et intrinsèquement créative.

Vous détestez faire comme les autres et doutez de la bonne foi de la vague écolo ? Ces livres vous feront prendre conscience de l'incohérence de la maison individuelle énergivore et toxique des années 80, tout en démontrant que ces démarches ne sont pas forcément plus coûteuses et plus compliquées. Ils vous permettront de faire vos propres choix en vous guidant par des exemples concrets de réalisations bien loin des clichés véhiculés par les médias. L'Europe découvre enfin les pionniers de l'habitat de demain, connecté à la terre, écologique et local.

Les éditions Actes Sud proposent un ouvrage philosophique et pratique, qui convaincra les plus réticents. "Habiter écologique : Quelles architectures pour une ville durable ?" est une œuvre de réflexion collective basée sur des exemples concrets. Facile de comprendre qu'un nouveau modèle d'habitat se met en place depuis que le bilan carbone ® de la construction l'a classé comme secteur le plus polluant, devant les transports. De quoi s'intéresser aussi aux techniques et savoir-faire écologiques d'hier et d'aujourd'hui. Ce livre montre les erreurs du passé pour mieux s'en affranchir dans le but de revenir à un habitat essentiel, « indigène » comme le décrivait André Ravéreau. Précurseur, il avait compris que la maison du futur, c'est celle d'hier, mais créée à partir des contraintes de ce siècle. Ainsi, la maison de demain vit par elle-même, autonome – et non en autarcie, bien reliée au tissu social existant vernaculaire.

Il est de bon ton de réfléchir pour savoir dans quelle direction avancer et surtout ne pas subir le marketing écologique qui voudrait que nos maisons soient en bois et en kit, dans des régions où la pierre ou la brique s'adaptent mieux aux conditions climatiques ! C'est le danger d'aujourd'hui : que l'écologie soit reprise par l'industrie et devienne une manière de pousser à la consommation et de vendre des arguments écologiques sur le papier, mais très polluants en réalité. Et là encore, un livre aux éditions Le moniteur pourra vous être précieux : "L'Architecture Ecologique du Vorarlberg". Ce livre tire l'expérience d'une région d'Autriche où la vague écologique a éclos dès les années 70. Technologies de pointe, conception nouvelle de l'"habiter", matériaux locaux... Il est à mettre entre les mains de personnes déjà motivées pour construire écologique : il donne les cartes pour démarcher des entreprises compétentes, créer des nouvelles structures sociales ou administratives, faire les bons choix en fonction de vos moyens financiers. L'ouvrage rapporte l'expérience qui a fait ses preuves dans le Vorarlberg : l'habitat individuel et collectif, l'écologie vécue au quotidien, le choix des matériaux locaux (ici le bois), l'architecture comme moteur économique et enfin le rôle politique des communes dans la mise en place de nouveaux réseaux de fonctionnement.

Ces deux premiers livres montrent qu'il est bon de s'inspirer de l'expérience des autres et de faire du lien social via la construction écologique. Qui est, en effet, mieux placé que notre voisin pour nous conseiller ? La discussion avec différents professionnels, entreprises mais aussi proches ou personnes qui ont eu l'expérience d'une construction HQE ou écologique, est capital avant tout démarrage d'un projet.

Maintenant, si votre la maison de vos rêves est dessinée, votre budget fixé et que vous cherchez des solutions de construction en accord avec vos convictions, l'ouvrage "Toits et murs végétaux" vous permettra de comprendre une technique vieille comme le monde.

Pourquoi donc vous conseiller un livre sur une technique ou un savoir-faire en particulier ? Si nous devons choisir les matériaux qui sont les plus adaptés, la terre est le substrat qui lie tous les écosystèmes. En effet, les toitures végétales constituent un excellent isolant thermique et phonique donc le coût est limité. Elles contribuent à l'amélioration de la biodiversité animale et végétale et redonnent du sens à la terre. Ainsi, les maisons bioclimatiques s'habillent de terre tout en étant à la fois discrètes, design ou créatives : jardin en ville ou banlieue, potager à la campagne ou simplement toiture, vous allez fusionner avec la matière pour une sensation que nombre d'adeptes qualifient de « cocoon ».

Au final, construire une maison « organique » dépasse la nécessité de s'abriter pour dormir. Faites-vous plaisir à découvrir de nouvelles formes d'habitat, sensuelles, saines et intégrées dans leurs réalités locales.

Matyas Le Brun - EcoloInfo
Chargement...