Chargement...
Chargement...

Fête des Mères, les livres

Publié le 23/05/2007
Les libraires les offrent à leur maman : un choix de livres cadeaux pour plaire à la première femme de votre vie.

Romans

Le petit livre à offrir à sa maman à la place d'un flacon d'eau de toilette.
… parce qu'elle vaut mieux que ça.
Partant du principe qu'il y a mille et une manières d'être maman, ce joli bouquin présenté sous coffret offre à sa lectrice mille et une petites choses – appelons ça miscellanées, c'est à la mode – qui lui diront le bonheur quotidien d'être maman. Une vraie réussite.

Vous plaisantez monsieur Tanner, Jean-Paul Dubois, Points Seuil
Voici le récit d'une guerre : la restauration d'une maison de famille. Jean-Paul Dubois manie son humour mélancolique avec une maestria qui va grandissant de livres en livres.

A moi pour toujours, Laura Kasischke, Christian Bourgois
Les relations mère-enfant sont chez Laura Kasischke une source inépuisable de moments romanesques intenses. Son dernier roman en est une preuve supplémentaire. Sherry Seymour, mère quadragénaire, gagnée par un certain ennui conjugal, se plait à rêver d'aventures. Mal lui en prend…

Cosmofobia, Lucia Etxebarria, Ed. Héloïse d'Ormesson.
La reine de la « gossip novel » à l'espagnole change de registre avec ce roman portrait d'un quartier populaire madrilène : Lavapiés. Sa faue, ses fous, ses paumés, ses âmes errantes et ses gens heureux.

Le fils de la Joconde, Auguste Corteau, Le serpent à plumes.
Les mamans vivent aussi dans les souvenirs, et dans les rêves des enfants. Orphelin de mère, fils d'un père aimant, un homme obsédé par la Joconde, devient l'objet de l'affection obsessionnelle de tous ceux qui le rencontrent. Une fable folle d'Auguste Corteau, ou un Monty Python chez le psychanalyste.

Sang Impur, Hugo Hamilton, Points Seuil
Naître dans l'Irlande de l'immédiate après guerre, d'un père nationaliste acharné et d'une mère allemande, vivre à Dublin, découvrir jour après jour la vie et son cortège d'expériences cruelles et d'instants magiques. Grandir, enfin. Grâce à ce roman autobiographique, rédigé dans une langue inventive et jouissive, Hugo Hamilton atteint enfin le succès public. Un succès vraiment mérité.

Art de Vivre

Divine ivresse, Galatée Faivre, Normant éditions.
Un regard neuf sur le vin et son univers. A travers de courtes nouvelles explorant, grâce à des personnages essentiellement féminins, toutes les facettes de la culture œnologique, Galatée Faivre dresse une carte du tendre où se dessinent terroirs et territoires sentimentaux.

Le régime de la petite robe noire, Michael Van Straten, Assouline.
Un bouquin de diététique beau, drôle et utile à la fois ? J'ai ce que vous cherchez. Ce guide propose une série de régimes qui permettront à sa lectrice de rentrer enfin dans cette chère petite robe noire. Conseils diététiques, recettes et menus se succèdent, rythmés par des illustrations élégantes. L'idole des jeûnes… en quelque sorte.

Décoration & bricolage, tous les conseils et astuces de Valérie Damidot, M6 éditions.
C'est la nouvelle star des décoratrices télévisuelles. Emission après émissions, Valérie Damidot, transfigure d'ordinaires pavillons en palais des mille et une nuits, de sombres appartements en penthouse ultra chics. Elle livre ici ses petits secrets de fabrique et quelques règles élémentaires du savoir décorer. Vif, gai et utile, que demander de plus ?

Je bricole [sans mon homme], Olivier Doriath, Christian Maury, Fleurus
Le bricolage réservé à Monsieur, c'était avant… avant que les femmes ne mettent la main à la pâte, au marteau, au pinceau et au tournevis cruciforme. Sept chapitres recensent tous les corps de métiers et invitent à la mise en pratique de nombreux conseils, accompagnés d'illustrations aussi didactiques qu'élégantes. Il ne reste plus qu'à vous trouver une jolie salopette pour aller avec tout ça…

Leçons pour un jardin de roses, Eléonore Cruse, Chêne.
Eléonore Cruse, créatrice de la Roseraie de Berty propose ici l'indispensable Vademecum de toute amatrice de roses et de roseraies. Sous des airs d'élégant ouvrage pour table de salon, il s'agit là d'une véritable encyclopédie de la rose. Semis, boutures, croisements, paysage et bouquets, tous les thèmes sont abordés et illustrés. Splendide.

Beaux Arts

René Lalique, Bijoux d'exception 1890 – 1912, Yvonne Brunhammer (Dir.), catalgue de l'exposition au Musée du Luxembourg, 2007.
En à peine plus de vingt années, René Lalique développa un art de la joaillerie d'une incroyable richesse. Reprenant la thématique animalière de ses prédécesseurs, synthétisant les influences de son temps, des architectures Art-Nouveau aux techniques de bijouterie les plus avancées de l'époque, il dessina et produisit de véritables chefs d'œuvres dont les plus remarquables figurent dans ce catalogue publié par les bons soins de la toujours très talentueuse maison Skira.

Edward Hopper, monographie collective, Flammarion.
Contemplateur mélancolique de l'Amérique de la première moitié du XXe siècle et de ses solitudes, Edward Hopper à produit certaines des images les plus célèbres qui soient. Ce catalogue monographique s'applique à retracer, la vie, la carrière et l'œuvre de l'artiste, sous la plume de quelques uns de ses spécialistes les plus émérites. S'il ne devait y' avoir qu'un seul livre sur Hopper dans une bibliothèque, ce serait celui-ci.

Dalida, Henry-Jean Servat, Albin Michel.
Elle fut reine de beauté, starlette, chanteuse populaire, star du disco, comédienne… Elle fut aimée et quittée, adulée et moquée, rieuse et triste…. Dalida, disparue depuis vingt ans, est devenue une icône. Henry-Jean Servat retrace la carrière et la vie de cette femme fragile et lumineuse, qui a marqué le monde du spectacle de son empreinte.

Chargement...