Chargement...
Chargement...

L'habitat léger pour des rêves nomades

Publié le 20/09/2010
Souvenez-vous des cabanes de votre enfance. Une couverture tendue entre deux coussins de canapé, un trou dans les branchages d'une haie, ou la cabane dans les arbres de vos années scout… Ces rêves d'enfants se déclinent aujourd'hui en versions plus sophistiquées et s'importent de contrées lointaines, où d'autres ont depuis longtemps redécouverts les joies des habitats légers.
Le livre Yourtes et Tipis d'Isabelle Bruno invite le lecteur à un voyage entre les steppes mongoles, les paysages arides mystérieux de Kirghizie, les plaines peuplées de bisons d'Amérique et différentes régions du monde où des peuples nomades ont adopté ces tentes éphémères éponymes à l'ouvrage.

L'auteur nous guide avec douceur sous la toile et le feutre, après une brève mais complète explication historique. L'ouvrage se divise en deux parties et à mesure que les pages et photos défilent, on s'enfonce un peu plus profondément au royaume de ceux qui vivent comme détachés du monde, en harmonie avec les éléments.

Yourte et Tipis est intelligemment parsemé de témoignages et d'exemples de personnes, comme vous et moi, qui ont adopté partiellement ou totalement ces tentes centenaires comme lieu de vie. Car, à première vue, le lecteur serait tenté de penser que ces habitations ne sont pas faites pour lui : il est difficile de s'assimiler aux peuples nomades mongols, afghans ou kirghizes et d'imaginer sédentariser un mode de vie venu de pays si différents du nôtre. Que nenni ! Certains l'ont fait et semblent en sortir transformés, apaisés, adoucis. La yourte, cet habitat rond recouvert de couches épaisses de différents matériaux, est décrite comme un environnement fœtal, comme un nid douillet, un refuge où l'âme retrouve ses repères avec la nature. Les témoignages concordent et s'accordent sur la sensation de bien-être ressentie. Le tipi fait l'éloge de la rotondité, de la simplicité, presque du dépouillement qui est l'apanage des nomades et de bien des gens heureux. Car c'est aussi cela que Yourtes et Tipis  nous inspire : le bonheur au travers d'une vie plus simple et le retour aux sources loin de la complexité de notre monde.


Si ce premier ouvrage sur l'habitat léger vous a ouvert l'appétit, c'est avec Habitat Plume de Christian la Grange que vous passerez à table. L'auteur est architecte d'intérieur et passionné par les cabanes, les petits endroits et la notion de simplicité volontaire.

Ce livre est une véritable bible pour celui en quête d'autonomie architecturale, de design simples pour de petites surfaces ou simplement d'une idée pour changer d'air. Car les cocons douillets que nous décrit Habitat Plume sont parfois éphémères, mais toujours bien pensés, faciles à réaliser et plein de charme.

On apprécie le côté pratique du livre qui divulgue une multitude d'astuces sur des techniques d'éco-construction (la maison en sac de terre, comment réaliser un mur en pierre, le montage d'une yourte ou d'un tipi…), mais aussi sur des notions techniques comme le bélier hydraulique, les toilettes à compost, ou encore des plans pour faire des meubles en carton, des meubles en bois, aménager l'intérieur d'un van… C'est un joyeux patchwork d'idées complémentaires et originales qui fera le bonheur des bricoleurs(ses) comme moi !

Habitat Plume met l'accent sur l'essentiel et nous invite à reconsidérer l'espace. Est-ce un luxe ? Ai-je besoin de beaucoup de place pour vivre et être heureux ? L'auteur porte une réflexion sur l'aménagement des espaces que nous occupons mais aussi sur l'idée d'implantation permanente. Est-il possible de vivre légèrement, sans s'encombrer, sans s'imposer, sans laisser de trace ? Une notion que l'on peut exploiter du fond de son jardin, pour une maisonnette de weekend ou encore pour sa résidence principale.


Si au terme de ces lectures vous avez définitivement une préférence pour les cabanes en bois, c'est le premier livre de Christian la Grange, Cabanons à vivre qu'il vous faudra adopter. Celui-ci deviendra votre compagnon de rêve d'enfant, la recette magique de weekends réussis à refaire le monde, bien caché au creux de la cabane que vous aurez faite en famille.

On passe d'une idée à l'autre, d'un plan à une suggestion… C'est comme si l'auteur était un ami assis avec vous dans l'herbe du jardin, en train d'imaginer la forme de votre future cabane. Il vous donnera des idées pour l'autonomie énergétique, pour la gestion de vos déchets, pour l'agencement de votre espace. Si vous n'êtes pas encore convaincus, il y a fort à parier que Cabanons à vivre vous laissera songeur et désireux de passer du rêve à la construction !

Nathalie Jouat d'Écolo-Info
Chargement...