Chargement...
Chargement...

L'utopie

Publié le 08/10/2010
Utopie n.f. (lat. mod. Utopia, titre d'une oeuvre de T. More) 1. Société idéale mais imaginaire, telle que la conçoit et la décrit un auteur donné. 2. Projet dont la réalisation est impossible ; conception imaginaire.
Brasilia, la république fédérale du Brésil est un projet urbain incroyable du fait de son histoire. Cette ville ex nihilo fut construite en moins de quatre ans. L'idée de Juscelino Kubitschek, à l'origine de ce projet, était de déplacer la population dans l'arrière-pays et de développer son pays de façon exponentielle. L'objectif ne fut pas forcément atteint mais c'est un bel exemple d'utopie contemporaine.

L'utopie est un néologisme créé par l'écrivain anglais Thomas More. Il est constitué de la synthèse des mots grecs ou-topos (lieu qui n'est pas) et eu-topos (lieu de bonheur) traduisant la double idée d'un lieu fictif et idéal. En 1516, il écrit L'Utopie. Avec ce texte naît un nouveau genre au croisement de la littérature, de la politique et de la philosophie. Thomas More développe la fiction d'une ile, nommée Utopia, où se réalise son idéal de société.

En imaginant une société autre, les utopistes ont été bien souvent à l'origine de fondements nouveaux. L'utopie impulse un projet alternatif dans une cité et devient le fondement d'une nouvelle idée politique.
Au XVIIIe, les utopies industrialistes s'élaborent à partir de l'idée de progrès technique.
Le XIXe fut le siècle marqué par l'utopie de l'organisation et Saint Simon en fut sans doute le plus influent.

Avec les crises environnementales, économiques, financières, institutionnelles, des utopies contemporaines émergent, illustrant notre époque en transition et laissant ouvert le monde des possibles.


Illustration : © Boris Séméniako
Chargement...