Chargement...
Chargement...

Le dessin

Publié le 15/09/2003
Une visite de notre cabinet des dessins ?

Les salons, les ventes et les expositions témoignent d'un intérêt grandissant pour le dessin.Il peut sembler n'être qu'un moyen d'étude, une étape intermédiaire de la création. Il est un art autonome.

Du XVIe au XXIe siècle, le dessin est un moyen d'expression aussi important que la peinture ou la sculpture. Pierre Rosenberg regrette que "dans bien des musées,les cabinets de dessins et les départements de peinture sont séparés...Cette division est artificielle".

De nombreux ouvrages ( pourtant trop rares au regard de l'édition d'art) lui sont consacrés.

Il existe de nombreuses catégories de dessins. Esquisses, études,croquis,dessins industriels.

Jusqu'à la fin du XVIe siècle, le fusain est une simple étape préparatoire de l'oeuvre achevée. Ce n'est queplus tard qu'on cherchera à le fixer sur son support grâce à des gommes fixatives.Pour les dessins achevés, on préférait utiliser des pointes de métal.La pierre d'italie,ou pierre noire (procédé moins astreignant) fut largement employée par les artistes du XVIe siècle en Italie puis au XVIIe par les artistes du Nord.La sanguine permit à son tour d'introduire une notation colorée ; procédé qui eut immense succès.Quant à l'encre elle n'a cesse d'être employée depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.Le pastel eut lui sa faveur la plus grande au XVIIIe. Vous le voyez, mille et un procédésqui eurent tous leur fonction dans l'histoire des oeuvres.

Les dessins sont fragiles. Une des principales préoccupation de notre époque est de sauvegarder ce patrimoine.

Chargement...