Chargement...
Chargement...

Les dragons rêves ou cauchemars?

Publié le 18/05/2006
"Il était étendu là, le grand dragon rouge doré, profondément endormi ; un bruit monotone venait de ses machoires et de ses naseaux, ainsi que des rubans de fumée, mais dans son sommeil ses feux étaient bas." Bilbo le hobbit, de J.R.R. Tolkien

Lettrineais qu'est ce qu'un dragon au juste ?
Il crache du feu soit. Il grogne souvent. Mais il peut parler jusqu'à 100 langues lorsqu'il est intelligent... Il peut avoir entre une et mille têtes, entre 0 et 6 pattes et mesurer entre 6 et 60 mètres. Son haleine est brûlante et putride. Son souffle sent le soufre et peut déclencher des incendies! Attention! Il est donc très dangereux.

Créature hybride, il ressemble à un reptile auquel s'ajoutent des parties d'autres animaux ; au choix des ailes de chauve-souris, une tête de chameau, des griffes de lion...

Mystérieux, terrifiant, aujourd'hui on est presque sûr qu'il n'existe pas, mais jusqu'à récemment, il a hanté les esprits et véhiculé toutes sortes de réactions : peur ou vénération. En effet, l'homme semble avoir besoin de l'image du monstre pour incarner ses peurs.

Par conséquent, sur terre, dans les airs et les océans, les dragons sont partout et depuis longtemps. On trouve le Dragon-cochon en Asie, le serpent Arc-en-ciel en Australie, l'Hydre, l'Apophis en Egypte, le Tiamat, en Mésopotamie et bien d'autres encore.

Les hommes leur ont prêté des pouvoirs divins et les ont célébrés pour attirer leurs bonnes grâces. Ainsi dans de nombreuses régions du monde, les dragons incarnent à la fois les pouvoirs bienfaisants et malfaisants de l'eau et du feu : incendies et inondations. En Chine, lors du nouvel an, on promène un immense dragon en papier dans toutes les villes dans le but de protéger la population et de lui apporter bonheur, chance et richesse. Il va en dansant, chasser les mauvais esprits. Saviez- vous qu'en Chine, le dragon peut avoir plusieurs couleurs? Le vert symbolise l'est et le renouveau de la végétation. le rouge représente le roi des dragons des eaux. Le blanc signifie l'occident et la mort. Enfin, le summum de la puissance, l'empereur est figuré par le jaune. Toute l'énergie de l'animal se trouve dans la perle de sagesse qui signifie l'unité du monde.

Ainsi en est-il de ce petit tour du monde.

Dans la littérature, spécialement dans l' heroic fantasy, la figure du dragon est présente. Dans Bilbo le hobbit, de Tolkien par exemple, le dragon Smaugh est le mal incarné et incendie la ville de Dalle, lieu de résidence des nains. Mais parfois, le dragon s'allie à l'humain notamment aux chevaliers pour ne faire plus qu'un. Ainsi, dans Eragon, de Chistopher Paolini, le héros est élu par une jeune dragonne, Saphira, et ensembles, ils vont devoir affronter le terrible roi Galbatorix.

Enfin, dans certains ouvrages, le dragon n'est qu'un personnage parmi tant d'autres (Les Mondes de Troy).

A l'heure actuelle, l'ambivalence du dragon semble s'être atténuée au profit d'une différenciation très marquée : les dragons gentils et les dragons redoutables en littérature comme au cinéma.

Alors mythe ou réalité, le mystère reste entier...

Actuellement et jusqu'au 6 novembre, se déroule au Museum d'histoire naturelle de Paris, une exposition intitulée "Dragons entre science et fiction".

Petites vertus thérapeutiques du dragon : il faut savoir que manger un coeur de dragon rôti donne du courage et que les os et les dents réduits en poudre au petit déjeuner donnent énergie et bonne santé. Encore faut-il en trouver....

Chargement...