Chargement...
Chargement...

Les éditions Gérard Monfort

Publié le 26/06/2002
Présentation d'une maison d'édition incontournable et indispensable en histoire de l'art : les éditions Gérard Monfort.

Gérard Monfort crée sa maison d'édition en 1960. Tout d'abord spécialisé dans le régionalisme, il lance en 1975 une collection qu'il intitule Imago Mundi. Celle collection offre une sélection d'études sur la représentation du monde élaborée par les hommes au cours des âges. Aussi les textes comme ceux de Ernst Cassirer, Marie Delcourt, Simone Pétrement, Jean Wahl, illustrèrent la relativité et la diversité de ce regard.

Cette collection dans les années 1980 s'orienta résolument vers le champ de l'histoire de l'art. Ce fut alors l'occasion de publier les travaux de chercheurs de renommée internationale, dont certains étaient pour la première fois traduits en français. Cette ouverture amena cet éditeur à s'intéresser à l'image, notion essentielle dans la compréhesion de l'histoire de l'art et des idées. Il publia quelques uns des auteurs majeurs ayant travaillé cette thématique comme par exemple : Hans Belting, (L'image et son public au Moyen-Age), David Freedberg, (Le pouvoir des images), Sixten Ringbom, (De l'icône à la scène narrative).

La publication en 2001 de l'ouvrage du professeur Hamburger Peindre au couvent représente aux yeux de Gérard Monfort le point culminant de son travail éditorial.

Parallèlement, d'autres collections virent le jour. Citons la collection Emblemata qui dans un format de poche a proposé des textes d'historiens de l'art, la collection Dilettanti qui propose des ouvrages principalement orientés sur l'époque des lumières et enfin la collection Bleu présentant des textes d'historiens.

Avec 300 titres publiés, près de 170 références à son catalogue dont la moitié consacrée à l'histoire de l'art, les éditions Gérard Monfort s'imposent comme une maison d'édition de qualité, exigeante dans ses choix éditoriaux.

Parmi les titres phares, précieux à tout étudiant en histoire de l'art comme à l'amateur qui souhaite parfaire ses connaissances, il convient de citer le Dictionnaire des mythes et des symboles de James Hall ainsi que les Principes fondamentaux de l'histoire de l'art de Henrich Wolfflin.

Laurence Chartral

Chargement...