Chargement...
Chargement...

Les mots 2

Publié le 19/08/2009
Nous aimons tous jouer avec les mots, les bousculer, les secouer, les rimer pour voir jusqu'où nous pouvons « maltraiter » notre langue pour notre propre plaisir. En fait, nous ne pouvons pas nous empêcher de vouloir faire un bon mot, usant et abusant du sens ou de la prononciation de notre vocabulaire. La preuve : sur le site internet de la librairie vous trouverez un blog qui s'appelle Ces mot- là c'est Mollat !
Et rien de mieux que de commencer à s'exercer à ce petit jeu de l'esprit dès le plus jeune âge.

Compote de potes de Céline Herrmann
Ce drôle de livre pour nos petits bouts d'choux s'adresse à nos papilles et même si on apprend très tôt qu'il ne faut pas jouer avec la nourriture, on peut ici jongler avec la saveur des mots :

« la soupe de potiron
Ma poulette…miam !
Je fais la popote !
du pot-au-feu,
une petite potée,
pour ma poupée…
un rototo et au dodo ! »

Gros mots rigolos de Benoit Marchon et Soledad Bravi
Et oui c'est bien connu, les gros mots font partie des premiers mots que l'on apprend (Aaaah la cour de récréation). Alors autant essayer d'en inventer de nouveaux, de faire preuve d'un peu d'imagination et de beaucoup d'humour. La prochaine fois qu'on vous traite de « pipi de poisson » répliquez donc par un « mouche qui louche » ! Et toc !

101 Virelangues, poésies et devinettes, de François Bobe
Vous voilà prêts pour passer à l'étape suivante grâce à cet ouvrage. Faire des rimes, c'est une des premières étapes pour jouer avec les mots et leur sonorité et le livre propose
de petits textes rimés pareils à des comptines. Prouvant que l'apprentissage des mots peut se faire avec humour et fantaisie, le livre est dédié à un « palais gourmand ». Car les mots sont comme des friandises, à savourer et à picorer à l'infini :

« dans la toile d'araignée,
Une mouche s'est pris les pieds.
-Tr ès chère, dit l'araignée, restez,
Je vous attendais pour dîner. »

En fin de livre, des devinettes et des proverbes prolongent le jeu.

Ce qui est bien avec les mots c'est que, non seulement on peut les apprécier avec la bouche et les oreilles, mais aussi avec les yeux. Et c'est même une très bonne façon de jouer avec leur signification. Quel bonheur que de prendre les mots au pied de la lettre. Par exemple, que voyez-vous quand vous entendez : « tu as les yeux plus gros que le ventre » ? Et si l'on vous demande « d'appuyer sur le champignon » ? Que se passe-t-il lorsqu'un goéland prend son élan ou qu'un guépard déguerpit ? les livres qui suivent  sont là pour nous éclairer et s'amusent de ces expressions courantes très imagées, à travers des illustrations pleines d'humour.

Animal en cavale de Bernadette Pourquié et Valérie Dumas
où la folle échappée des animaux d'un zoo.

Papa et maman m'ont dit d'Alain Le Saux
Alain Le Saux reprend ici des ouvrages parus séparément complétant une collection bien fournie de livres hilarants sur le sujet.

Finis ton assiette ! d'Armelle Bernier, Sylvie Hennequin et Zelda Zonk
Très utile, il permet aux enfants de comprendre ENFIN ce que leur disent leurs parents. Car la communication n'est pas toujours évidente (se « secouer les puces » ??).

Le livre suivant en fait également la preuve :
Mes parents sont marteaux ! de Philippe Besnier et Lynda Corazza.
Des parents se racontent leurs mésaventures de la journée mais leur fils, en les écoutant, imagine une toute autre histoire.

Enfin, dans l'étonnant PARADE, Adrien Parlange, en associant les modifications de l'image et du mot, crée de nouveaux décors ou personnages et on ne peut que s'amuser de son ingéniosité : mais à quoi peut bien ressembler un bucheron sans hache (H) ou un papillon sans ses deux ailes (LL)?

Arrivés jusque là, on pourrait se dire que l'on a tout vu et tout entendu et que l'on peut s'arrêter de tourner autour du mot. Il reste pourtant quelques surprises et des incontournables.

La belle lisse poire du Prince de Motordu, de Pef
Qui ne connait pas le prince de Motordu ? ce prince qui, dans son magnifique chapeau, mange des boulets rôtis et des suisses de grenouille. Tout va bien dans le meilleur des royaumes jusqu'à ce que notre cher prince rencontre la princesse Dezecolle qui (horreur !) veut lui apprendre à parler comme nous. Les aventures au royaume de Motordu se déclinent en plusieurs livres (aux éditions Gallimard), Pef ayant même eu la bonne idée de faire un dictionnaire.

Nénuphar Grigrimaldit de Christophe Léon
Voilà un drôle de personnage : il parle tout seul et très fort dans la rue en disant des choses incompréhensibles, des mots bizarres. Il faut dire que Nénuphar Grigrimaldit (et oui ! c'est son nom !) est atteint d'une maladie très particulière, la maladie de Gilles de la Tourette. Il ne peut pas s'empêcher de dire des insultes et des gros mots. Mais rien de vulgaire dans son vocabulaire. Nénuphar sait fleurir son langage.  l'auteur s'amuse visiblement beaucoup (et nous avec !)  des jeux de mots et des aventures farfelues dont il a truffé son roman.

Dico dingo de Pascal Garnier
Pour ranger les chaussures il ya des boites, pour ranger les fourchettes il ya des tiroirs, pour les livres des étagères. Et pour les mots ? et bien il y a le dico, où tout est bien rangé par ordre alphabétique. Mais voilà, Robert Robert (et oui ! c'est son nom !) est très maladroit : il fait tomber le dico. Il est également très désordonné : il range mal les mots dans le dico. Les conséquences sont bien étranges…

A ce stade, il nous faut rendre hommage à deux maîtres dans l'art de jouer avec et sur les mots : Jacques Prévert et Raymond Queneau. Les éditions Bayard nous propose deux belles anthologies  illustrées pour nous initier à leurs univers fantaisistes.

Enfin et pour clore ce dossier, nous aurons une petite pensée pour ceux qui ont peur des mots, ces petits mots perfides qui nous font trébucher sur leur orthographe. Il nous semble parfois impossible de les épeler ou de les écrire correctement. Et la grammaire n'en parlons pas !

Heureusement, Actes Sud junior propose une collection maline et très amusante Les petits bonheurs pour réussir ses dictées, écrire sans se tromper, pour lire sans trébucher ou encore attraper les sons.

« ne mets pas de S à parmi
Mi fa sol la si do ré mi
N'en mets pas non plus à malgré
Ré mi fa sol la si do ré. »
Chargement...