Chargement...
Chargement...

Lévi-Strauss

Publié le 06/11/2009
<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-top: 0cm; margin-bottom: 0.21cm } --> Lévi-Strauss est mort : tristes tropiques
L'ethnologue et anthropologue Claude Lévi-Strauss est décédé dans la nuit du samedi 31 octobre au dimanche 1er novembre à l'âge de 100 ans.
La prestigieuse collection La Pléiade chez Gallimard avait édité à l'occasion de son 100ème anniversaire (le 28 novembre 2008), un choix de ses œuvres incontournables. Plus largement, le « monde » des livres, éditeurs et libraires avaient eux aussi saisi l'occasion de célébrer ce grand penseur : entretiens, biographie, actualité des questions soulevées par sa méthode, par son approche structuraliste, par sa définition même de la pensée dite « sauvage », par son regard vif sur le monde d'aujourd'hui.

Nous vous proposons ici de retracer très succinctement son parcours atypique, sa vie bien remplie.
Claude Lévi-Strauss était philosophe de formation.
C'est au Brésil qu'il est devenu ethnologue dans les années 30. Il monte plusieurs expéditions difficiles dans le Mato Grosso et en Amazonie, où il étudie les Indiens Caduveo, Bororo, Nambikwara et Tupi-Kawahib. L'occupation nazie ne lui permet pas de soutenir sa thèse en France.
C'est donc aux Etats-Unis qu'il la présente pour la première fois, puis en France en 1949. Cette thèse reprise dans l'œuvre parue la même année en 1949,  Les structures élémentaires de la parenté. C'est une véritable révolution intellectuelle. Il propose une approche inédite de l'origine de la culture à travers l'analyse des « structures élémentaires de la parenté ».

En 1962 paraît La pensée sauvage, texte très remarqué également dans la mesure où il remet en question la distinction entre la « pensée des sauvages » et la « pensée des civilisés ».

Entre 1964 et 1985 paraissent les Mythologiques, en 4 volumes. Ces œuvres sont le résultat d'un travail monumental sur la mythologie amérindienne. Enfin, nous ne citerons qu'un titre de plus : Tristes tropiques, paru en octobre 1955, deuxième titre s'inscrivant dans la prestigieuse collection Terre humaine dirigée par Jean Malaurie chez Plon, textes qui le fit connaître du grand public, et dans lequel il se positionne de façon  « engagée » en dénonçant la menace de disparition des peuples traditionnels.

Pour finir, citons Claude Lévi-Strauss : « Ce que nous allons chercher à des milliers de kilomètres ou tout près, ce sont les moyens supplémentaires de comprendre comment fonctionne l'esprit humain ».
Nous vous proposons une bibliographie complète de ses textes disponibles, ainsi que quelques textes « d'accompagnement » : introduction, entretiens, biographies, les ouvrages critiques pour ainsi dire.

(c) Anita Albus 4ème de couverture DR
Chargement...