Chargement...
Chargement...

Russie : la jeune garde.

Publié le 23/03/2005
A l'occasion du Salon du Livre de Paris dont la Russie est cett eannée l'invité d'honneur, un tour d'horizon de la nouvelle littérature Russe. Décapant !

Y a-t-il du café après la mort ? de Marina Vichnevetsakaia
Le renouveau de la nouvelle russe, une ambiance noire et profonde avec des hommes abandonnés par la grâce.

L'Immortel, de Olga Slavnikova
C'est la première traduction d'une auteure qui pratique la satire avec verve et sans agressivité : une introduction au capitalisme façon russe à la sauce romanesque

La glace, de Vladimir Sorokine
Le plus fameux "pornographe" de la littérature russe contemporaine : il brise les vieux tabous russes, transcende les genres littéraires en les mélangeant et se livre à une charge féroce. Une histoire de secte inquiétante

Fox Mulder a une tête de cochon, de Andreï Guelassimov
Roi de l'ellipse, héritier d'Andreiev, il manie un verbe dru pour de longues nouvelles où les héros sont parfois sans héroïsme

L'assistant du chinois, de Ilya Kotcherguine
Atypique par son aspect classique, ce roman d'un jeune auteur réhabilite le roman de formation classique en le situant à la fin de l'ère soviétique. L'histoire du basculement d'un rêve.

Exils de Natalia Jouravliova
Néo-parisienne, Natalia Jouravliova interroge le sens de l'exil à travers de très brèves nouvelles (un livre bilingue, donc rare) d'une grande simplicité. Une ravissante miniature
 
Svinobourg de Dmitri Bortnikov
Un livre de boue et d'ordures, de folie et de rédemption pour un héros singulier qui rêve de beauté dans son hôpital psychiatrique (longtemps une spécialité russe...). L'auteur, ancien de la Légion, vit en France.

Avant et pendant de Vladimir Charov
Un auteur qui met son érudition au service d'une histoire loufoque : où l'on apprend que la Révolution n'est pas celle que l'on croit et que la mémoire est un continent dévolu au génie des écrivains. Encore un russe fou !

Critique macédonienne de la pensée française, de Viktor Pelevine
Un recueil de nouvelles qui s'attaque aux grandes mythologies récentes (Pelevine ne manque pas de culot) et aux nouveaux tyrans de la Russie moderne. Féroce, drolatique, un des grands noms de la littérature russe d'aujourd'hui.

La justification, de Dmitri Bykov
Un roman qui interroge le passé stalinien de la Russie, lorsque l'état terrorisait et engendrait des délires autour du "surhomme" communiste : un voyage glaçant au coeur d'une mémoire gelée.

La prose russe contemporaine, anthologie collective
un recueil de nouvelles d'une grande richesse pour découvrir à la fois les pointures de cette littérature qui commence à s'exporter et les talents d'avenir. Certains noms, inconnus, ne tarderont pas à émerger.

Chargement...