Chargement...
Chargement...

Traduire l'argot, une langue dans la langue

Publié le 04/03/2009
« Qu'on y consente ou non, l'argot a sa syntaxe et sa poésie. C'est toute une langue dans la langue, une sorte d'excroissance maladive, une greffe malsaine qui a produit une végétation, un parasite qui a ses racines dans le tronc gaulois... Formation profonde et bizarre, édifice bâti en commun par tous les misérables... Une foule d'âmes mauvaises, belles ou irritées... sont là presque entières, et en quelque sorte visibles encore, sous la forme d'un mot monstrueux. » Victor Hugo
« Mais pourquoi dit-on comme cela ? On ne m'a pas appris ce genre de phrases à l'école ! » Combien de fois l'avez-vous pensé en entendant parler une langue étrangère que vous pensiez maîtriser ? Souvenez-vous de votre premier séjour linguistique (voire même des autres), ou malgré plusieurs années d'apprentissage vous ne pouviez pas vous exprimer du tout… Quelques années passent, vous avez persévéré et les résultats arrivent, vous pouvez enfin comprendre parfaitement l'anglais de la BBC mais toujours pas les conversations de fin de soirée dans les bars !
Que faire? Comment réussir à parler, jurer, draguer et donc passer pour un natif dans un pays étranger ? Pas de panique, les éditeurs ont pensé à tout et bientôt l'argot n'aura plus de secret pour vous !

Commençons gentiment avec L'anglais des paresseuses aux éditions Marabout qui nous initie à l'anglais contemporain avec des sujets essentiels tels que le travail, le shopping, les rencontres mais aussi le sexe !
Chaque chapitre vous propose des phrases d'usage (langage familier ou argotique «tout public »), des conversations et des listes de vocabulaire complétées par des informations culturelles.
Public : femmes

Poursuivons « soft » avec les Editions du Temps qui proposent des kits de survie dans les banlieues bretonnes, espagnoles, anglaises et allemandes.
Découpés en  chapitres thématiques, ces livres proposent des dialogues réalistes en bilingue dans une langue familière (et parfois même grossière) enrichie de liste de vocabulaire.
Public : adolescents et jeunes adultes

Montons en gamme avec les éditions Berlitz et leurs livres osés… euh, non Osez...  l'anglais, l'espagnol, l'italien et l'allemand « off » ! Idéal pour parler « branché » sauf à l'école et au bureau, ces guides ont l'avantage d'être illustrés et ne recensent que le vocabulaire familier, argotique et vulgaire en spécifiant les nuances (américain ou anglais, espagnol ou latino-américain…).
Public : tous publics

Ces ouvrages vous intéressent mais en plusieurs langues…Pas de panique, Studyrama vous propose J'insulte dans toutes les langues et Je drague dans toutes les langues ! Avis aux voyageurs, globe
-trotteurs, ou amoureux (des langues) : anglais, espagnol, italien, allemand  ou arabe sont ici regroupés en un seul manuel, reste à choisir entre la drague ou les insultes !

Les insultes, les injures, le sexe et la fête en anglais n'auront plus de secret pour vous après la lecture de L'anglais trash de Paul Mazel. Comme le titre l'indique, vous trouverez ici la preuve que tous les Anglais ne sont pas des gentlemen !!
Public : 18 ans et plus…

Dernière suggestion très très « hot » au titre suffisamment explicite Je parle … comme un(e) cochon(ne) disponible en anglais, espagnol, allemand et bientôt en italien. 120 pages dont la moitié semble sortir de films pornographiques, l'autre moitié traitant de sujets plus traditionnels comme la fête, l'argent, le travail ou la famille… A ne pas mettre entre toutes les mains !
Public : plus de 18 ans uniquement !
Chargement...