Chargement...
Chargement...

YANG WANG ou l'oeil du corps qui danse

Publié le 08/03/2013
Poser son regard de danseur et de photographe sur d'autres danseurs...Bibliographie et vidéo
Pour Yang Wang, c'est le pari de donner à voir la nudité du corps qui se livre. C'est donner la primauté à l'être, à sa liberté dans le mouvement, ou le repos. Montrer l'affirmation de chaque danseur dans sa propre danse, son élan, mais aussi sa propre personne civile.

Yang Wang a fait ce travail avec la compagnie d'Angelin Preljocaj dans leur espace de répétition au Pavillon Noir à Aix-en -Provence. La simplicité du décor répond au mieux aux lignes nues des corps. Ces corps qui défilent rappellent les années passées par Yang Wang au Ballet de l'Armée du peuple en Chine mais aussi la liberté retrouvée des corps dans le ballet de Jing Xing.

Albéna Dimitrova vous présente "Living dance" aux éditions Séguier. Photographies de Yang Wang. Préface Angelin Preljocaj.




Yang Wang et Preljocaj

Corps et danse

Le monde de la danse

Nu et photographie

Chargement...