Chargement...
Chargement...

Valeur des lettres à la Renaissance : débats et réflexions sur la vertu de la littérature

Paru le : 21/10/2016
Éditeur(s) : Classiques Garnier
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Pascale Chiron - Directeur de publication : Lidia Radi

29,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une réflexion sur la valeur de la littérature aux yeux d'un lecteur de la Renaissance (morale, récréative ou commerciale), un siècle où l'imprimerie est en plein essor. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La Renaissance française, qui lit et commente Horace, pose de manière vive la question du rapport entre delectare et docere. La vertu de la littérature s'entend aussi bien au sens moral, qui fait du texte un baume utile pour l'édification du lecteur, que dans un sens plus général de puissance agissante dont la fonction est d'amener le lecteur à considérer ce qu'il lit comme un « passetemps » plaisant, soumis au goût de celui qui le lit. Cet ouvrage collectif mobilise des chercheurs américains et français autour d'une question qui hante aujourd'hui certains esprits modernes : « À quoi ça sert ? » Les articles y répondent en épousant tantôt le point de vue du lecteur, tantôt celui de l'auteur, tantôt celui de l'éditeur du XVIe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 21/10/2016

Thématique : Essais sur littérature antique et Moyen-âge

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Classiques Garnier

Collection(s) : Etudes et essais sur la Renaissance, n° 113. Perspectives humanistes, n° 8

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8124-5996-4

EAN13 : 9782812459962

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 285

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 402 g