Chargement...
Chargement...

Pour les siècles des siècles : la civilisation chrétienne de l'Occident médiéval

Auteur : Oleg Voskoboynikov

Paru le : 05/10/2017
Éditeur(s) : Vendémiaire
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Retour au Moyen Age
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Libraires

Pour les siècles des siècles d’Oleg Voskoboynikov paru aux éditions Vendémiaire a pour fabuleuse ambition de redéfinir et de dresser le portrait de la civilisation médiévale de l’Occident chrétien et latin.

L’Italie, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne et la France y sont à l’honneur du fait de la richesse de leur patrimoine et de leur abondant héritage littéraire. Toutefois l’auteur ne conçoit pas ce monde chrétien de façon hermétique et les contacts avec le monde orthodoxe et l’Islam ont une part d’influence qui n’est nullement négligée. Ce livre est un exemple de vulgarisation scientifique et érudite qui ne cherche jamais à dresser un tableau exhaustif de toute la production culturelle de la période médiévale. L'objectif d'Oleg Voskoboynikov est de faire découvrir et redécouvrir certains textes, certains monuments et certains auteurs peu connus, ignorés ou complètement méconnus de la période médiévale. Ainsi se dévoile au fil de la lecture un autre Moyen Age .

Ce Moyen Age est bien loin de l’image traditionnelle obscurantiste où domineraient l’oppression, la violence et la régression (cette vision-là tiendrait dorénavant plus de l’image d’Épinal que de la réalité historique). Au contraire, à l’instar de la nôtre, la civilisation médiévale se caractérise par une culture de l’image : images littéraires, picturales et architecturales. Les bases en sont bien sûr les Saintes Écritures mais l’héritage antique y est omniprésent. De fait, de ce syncrétisme entre religion officielle et culture païenne ancestrale naît un art nouveau caractérisé surtout par la construction d’églises monumentales.

L’ouvrage nous présente cette civilisation des arts et des lettres pleine de symboles, de signes, de métaphores et de métonymies ; une civilisation qui se questionne sur elle-même et sur son devenir. « Que fait l’Homme sur terre ? » est LA grande question autour de laquelle s’articulent toutes les pensées, toutes les œuvres et productions artistiques et littéraires de la période. Elle se dote d’un esprit qui tantôt aime, tantôt méprise le monde qui l’entoure, reconnaissant un jour les lois de la nature et le lendemain criant au miracle surnaturel, tantôt ascétique, tantôt curieuse, un jour fidèle, le lendemain hérétique.

Finalement Oleg Voskoboynikov dresse le portrait d’une culture de la transcendance qui, au travers de la question du Bien et du Mal s’interroge sur la destinée de l’homme, sur le pouvoir de la Providence et sur la quête du salut des âmes. On constate alors de manière surprenante que le Moyen Age ne se caractérise pas uniquement par l’obscurantisme et l’oppression, mais aussi par une « poésie de la Création » et une liberté des arts médiévaux qui interpelle et fascine les imaginaires et les esprits.

26,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Durant le Moyen Age, les inquiétudes, les joies, les idées et l'imaginaire même des hommes ont été façonnés par la religion chrétienne, qui a fondé un type de société, de pratique politique et de créativité artistique singulier. A travers un voyage dans le temps et l'espace, l'historien propose de découvrir ces croyances et ces sensibilités à l'origine de la culture européenne. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Réalisme de la statuaire, splendeur des vitraux, relief de l'ivoire, éclat des enluminures, jeu de la lumière et des formes... Durant les dix siècles qu'a duré le Moyen Âge, les hommes n'ont eu de cesse de dire et de célébrer le monde, sous toutes ses formes : le monde sensible, et l'autre, celui de l'au-delà, des anges et des démons, de la toute-puissance de Dieu, celui des miracles et des cataclysmes, du jugement et du Salut. De cette extrême tension entre l'ici-bas et son double céleste, qui est l'essence du christianisme, ont surgi des oeuvres foisonnantes, multiformes, en perpétuelle évolution, inventant leurs propres codes et aussitôt les dépassant une véritable poétique de la création, un art nouveau, qui nous dit à sa manière, aussi bien que tous les chants d'autour courtois et tous les traités de théologie, ce qui fut l'âme de ce temps : s'il existe un homme médiéval, notre seul moyen de le connaître est de nous attacher à ce qu'il a produit, à ce qu'il admirait, à ce qui faisait le décor quotidien de son existence. Entre mépris et amour des créatures, tentation de l'ascèse et fascination de la chair, hantise de l'Apocalypse et nostalgie du jardin d'Éden, c'est à cette éblouissante traversée du temps et de l'espace que nous invite Oleg Voskoboynikov : un parcours de mille ans, l'été du Moyen Âge.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 05/10/2017

Thématique : Histoire générale du Moyen-Age

Auteur(s) : Auteur : Oleg Voskoboynikov

Éditeur(s) : Vendémiaire

Collection(s) : Retour au Moyen Age

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36358-293-4

EAN13 : 9782363582935

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 353

Hauteur : 20 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 414 g