Chargement...
Chargement...

Les grands procès de la littérature, Les fleurs du mal : l'oeuvre de Baudelaire condamnée


3,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les comptes rendus des audiences du procès de 1857 et des extraits de l'oeuvre incriminée montrent quelles étaient les moeurs de la société bourgeoise du XIXe siècle. Pour rentrer dans l'histoire sociale et politique par le prisme de l'histoire littéraire. ©Electre 2019

«Croit-on que certaines fleurs au parfum vertigineux soient bonnes à respirer ? Le poison qu'elles apportent n'éloigne pas d'elles ; il monte à la tête, il grise les nerfs, il donne le trouble, le vertige, et il peut tuer aussi.» Réquisitoire d'Ernest Pinard, procureur de la République, 21 août 1857. En 1857, Baudelaire voit s'abattre sur lui les foudres d'un procureur zélé, Ernest Pinard. Accusé d'«offense à la morale religieuse, à la morale publique et aux bonnes moeurs», l'écrivain doit défendre ce qui deviendra le plus célèbre des recueils de la poésie française. Asseyez-vous sur les bancs d'une salle d'audience du XIXe siècle et mettez-vous dans la peau d'un auteur sous le second Empire.

Fiche Technique

Paru le : 06/05/2009

Thématique : Etudes sur les œuvres poétiques

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Librio

Collection(s) : Librio. Document, n° 911

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Joseph Vebret - Auteur : Joseph Vebret

Série(s) : Les grands procès de la littérature

ISBN : 2-290-01495-8

EAN13 : 9782290014950

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 93

Hauteur : 21 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 90 g