Chargement...
Chargement...

L'homme peut-il s'adapter à lui-même ? : marges d'adaptation de l'espèce humaine face aux changements environnementaux

Paru le : 18/10/2012
Éditeur(s) : Quae
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-François Toussaint - Directeur de publication : Bernard Swynghedauw - Directeur de publication : Gilles Boeuf - Préfacier : Robert Barbault

24,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
16,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Ensemble de réflexions scientifiques sur les capacités biologiques de l'espèce humaine à s'adapter, sur les conséquences sur l'environnement de l'activité humaine. De l'adaptation génétique au changement climatique, en passant par la biodiversité marine ou l'épuisement de la terre arable, une série de débats et des prémisses de solutions. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'espèce humaine va-t-elle pouvoir s'adapter aux changements qu'elle a elle-même suscités ? En a-t-elle encore les moyens physiologiques et biologiques ? Est-il encore temps ? Sur quel secteur scientifique, économique ou social allons-nous pouvoir nous appuyer pour nous aider dans une phase où les changements seront multiples ? L'homme a rendu le monde nettement plus vivable pour lui-même en y augmentant son espérance de vie, en facilitant ses accès au garde-manger, à la fontaine municipale, au médecin de famille, à la pompe à essence ou à... ses redoutables courriels. Ce faisant il a, d'un même geste, multiplié par cent sa facture énergétique comme sa production de carbone et de polluants, épuisé les ressources halieutiques, érodé les terres arables et, peut-être, mangé son pain blanc. Tout n'est pas joué, mais il y a bien urgence ! Les régulations qui animent le monde sont de plus en plus contraintes et l'on sait désormais que l'accumulation des savoirs (d'Internet notamment) ne donne pas pour autant la capacité d'agir ! Mais si l'humain touche simultanément tous ses plafonds (physiologiques, environnementaux, économiques ou sociaux) cette situation ne sera pas supportable. Loin de propos culpabilisants mais à partir de leurs travaux les plus récents, des scientifiques, des politiques et des philosophes de tout bord, tentent de cerner la réalité de nos paradoxes pour apporter de premières esquisses de réponses. Au-delà des idées reçues, leurs textes constituent des liens tissés, entre les sciences de la nature, les sciences fondamentales, les sciences de l'homme et de la société, pour nous dresser un bilan aussi complet que possible de la situation. Car s'il est acquis que l'activité humaine est désormais le principal moteur de l'évolution, il convient de trouver les moyens de protéger notre espèce contre ses propres agissements et de modérer sa soif du « toujours plus ». Cet ouvrage répond à cette quête. S'adressant à un large public scientifique, il attirera aussi l'attention des décideurs agissant en matière d'environnement et de gestion des ressources. Et tout citoyen conscient des enjeux environnementaux, économiques et sociaux et des risques actuels trouvera là matière à renouveler ses réflexions.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 18/10/2012

Thématique : Risques et pollutions

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Quae

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7592-1860-0

EAN13 : 9782759218608

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 176

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 360 g