Chargement...
Chargement...

L'Akrite : l'épopée byzantine de Digénis Akritas. Suivi de Chants d'Armouris


Un coup de coeur de Jean-Baptiste Garros

Pourquoi lire l'Akrite ? D'une part cette épopée byzantine fut en son temps une histoire populaire qui traversa les frontières de l'empire et rayonna jusque dans l'Occident latin, les royaumes slaves et le monde musulman ; d'autre part elle témoigne d'une culture grecque médiévale dont on ne soupçonnait parfois même plus l'existence.
L'épopée de Digenis Akritas est avant tout un poème oublié qui ne fut redécouvert qu'au XIXe siècle par un petit nombre de lettrés et de byzantinologues. Pourtant il s'agit à n'en pas douter d'un récit emblématique d'une culture dont une grande partie de l'Europe de l'est et du sud-est est aujourd'hui dépositaire. Héritière directe de l'Empire romain, au carrefour de l'Occident latin et de l'Orient musulman, Byzance ne cessa jamais de devoir combattre pour définir les frontières de son empire. Il n'est donc pas étonnant que l'Akrite véhicule cette esprit de revanche sur l'ennemi et cette exaltation des valeurs guerrières propres à la littérature chevaleresque. Il est le témoin criant d'une époque faite de guerres, de quête d'exploits individuels et de légendes.

Fils d'un émir syrien converti au christianisme et d'une noble byzantine, Digénis est présenté comme un colosse d'une force et d'une adresse au combat inégalées. Lors d'accès de fureur qui auraient eu de quoi faire pâlir même le féroce Achille et le puissant Héraclès il balaie les armées, soumet les puissants et renverse les montagnes. Mais derrière ce lyrisme épique, l'Akrite est dans une certaine mesure un poème de l'errance. C'est aux confins de l'empire, à travers les vastes étendues d'Anatolie et les canyons de Cappadoce sculptés par les âge que nous suivons les pérégrinations de ce géant. Dans ces décors féeriques faits de rocs et de poussière, inondés du soleil d'Orient, Digénis pourfend bêtes et dragons, combat d'indomptables amazones et soumet d'impitoyables brigands au nom de l'empire avant de connaître une mort jeune, le prix toute existence héroïque.

Cette figure du géant mythique, patrouillant aux portes des royaumes, ce retrouve également dans le monde latin comme l'atteste la figure du Roland carolingien qui laissa notamment sa marque dans de nombreux sites des Pyrénées. Les exploits de ces colosses trouvent ainsi leurs échos dans les reliefs du paysage et les accidents naturels: ici une gigantesque empreinte de pas, là-bas une brèche causée par un coup d'épée phénoménal. L'Akrite est donc la preuve que les mythes ne moururent pas avec le monde antique mais survécurent, évoluèrent et se diffusèrent dans toute l'Europe et le monde musulman grâce aux récits à et la culture populaires.

Les éditions Anacharsis nous proposent de marcher dans les pas de Digénis à la découverte de ce monument de la culture et du folklore grec. L'épopée de l'Akrite mérite de sortir de l'oubli tant pour sa richesse littéraire que pour les fenêtres qu'elle ouvre sur l'histoire et la culture byzantine.
21,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Epopée de Digénis Akritas, héros de l'imaginaire populaire byzantin, combattant aux frontières orientales du monde chrétien. Le texte grec date du XIIe siècle, l'assimilation et reprise de la trame par la tradition russe date du XIVe-XVe siècle. La 1re version écrite du chant héroïque d'Armouris est antérieure au XVe siècle. Ces textes sont remis dans leur contexte historique et culturel. ©Electre 2020

En hommage à la figure mythique d'Anacharsis, barbare éclairé frotté de philosophie et mis à mort par les siens parce qu'il était soupçonné de vouloir pervertir leurs moeurs ; en hommage à tous ceux qui, au fil des siècles, voulant changer d'oeil pour observer leurs prochains, l'adoptèrent pour pseudonyme, les éditions Anacharsis se sont donné pour vocation de publier des ouvrages qui rendent compte des rencontres entre cultures. Il peut s'agir de textes écrits au fil du temps, parfois injustement confinés dans des rôles de « documents », de récits de voyages, authentiques ou étranges, de témoignages, mais aussi d'essais dont le dénominateur commun est de mettre le lecteur en présence d'un questionnement sur l'altérité. Se réclamant volontiers de la notion d'exotisme, nos publications invitent à la découverte d'un extérieur aussi bien situé dans le temps que dans l'espace, tout en laissant sa place au plaisir pur de la lecture. L'Akrite Celui-là n'est pas un homme qui vient de ce monde-ci : il n'a pas peur des blessures, n'a pas peur des épées ! Celui-là est un fauve sauvage, il garde son territoire. L'épopée de Digénis Akritas occupe pour le monde byzantin un peu la même place que les Mille et Une Nuits pour l'Islam classique ou que L'Iliade pour la Grèce antique. On y assiste, le long du fleuve Euphrate, aux exploits d'un héros de stature herculéenne, fils d'un émir arabe de Syrie et d'une noble byzantine. Digénis - « celui qui est né de deux races » - y affronte fauves, brigands, dragons et amazones auprès de sa belle. Au terme d'une vie de luttes et de cavalcades, il devient L'Akrite, « L'homme de la Frontière », à la fois le gardien et l'incarnation des mondes des confins. Composé en grec sans doute au XIIe siècle, imprégné des souvenirs devenus légendes des combats multiséculaires entre Byzance et l'Islam, le Digénis, chant de l'honneur guerrier, est aussi un poème de la vie fulgurante aux accents tragiques.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 19/10/2012

Thématique : Textes du Moyen-âge

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Anacharsis

Collection(s) : Famagouste

Contributeur(s) : Directeur de publication : Paolo Odorico - Traducteur : Jean-Pierre Arrignon - Traducteur : Homère-Alexandre Théologitis - Postfacier : Paolo Odorico

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-914777-93-0

EAN13 : 9782914777933

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 248

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 315 g