Chargement...
Chargement...

Le vrai et le faux dans la pensée grecque archaïque : d'Hésiode à la fin du Ve siècle

Auteur : Jean-Pierre Levet

Paru le : 27/09/2008
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

55,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une étude sur la conception et la représentation grecque du vrai et du faux dans la poésie et la prose du VIIe siècle avant J.-C. à Platon. L'auteur retrace l'évolution des champs lexicaux en se fondant sur une étude sémantique menée à partir d'une analyse des textes littéraires d'Hésiode et d'Homère. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La coexistence de deux systèmes bien différents d'expression du vrai dans la période la plus ancienne de l'histoire de la langue grecque appelait un examen méthodique. Comment s'explique-t-elle ? Que révèle-t-elle ? Pourquoi l'un de ces deux systèmes subit-il un affaiblissement constant, qui aboutira à sa disparition complète dans la prose du IVe siècle ? Comment faut-il expliquer qu'ils entrent l'un et l'autre en opposition avec les mêmes termes représentant le faux ? Une analyse rigoureuse et complète des faits enregistrés et des questions posées permet d'établir que les deux séries de concepts présents derrière les mots correspondent d'une part à des structures de cognition et à des pratiques de communication que l'on peut considérer comme archaïques et, d'autre part, au développement progressif d'une forme récente de vérité, reposant sur des mécanismes différents d'acquisition et de transmission, qui méritent d'être qualifiés de modernes. Parallèlement au développement de cette vérité, une transformation de la nature conceptuelle du faux se laisse percevoir clairement, si bien que l'extension ultime de son évolution, à la fin de la période considérée, derrière le verbe signifiant mentir, dire le faux, permet de bien comprendre ce qui s'est progressivement produit et de démontrer la pertinence de l'ensemble des reconstructions proposées. Par l'étude sémantique sont saisis, pour ainsi dire de l'intérieur, dans toute la mesure du possible, les mécanismes subtils et profonds de l'action de l'esprit qui ont, au fil du temps, généré une vision des choses et une appréhension nouvelles du réel, au terme d'une démarche reposant sur une modification des rapports entre le sujet en quête de connaissance et l'objet de son investigation. La description de l'histoire d'AlphalambdaêtaThêtaepsilon(...)alpha se confond, dans ces conditions, avec celle de la pensée commune des Grecs et des progrès de l'esprit humain dont l'évolution ainsi captée porte témoignage. Au-delà des lexèmes et de leurs occurrences, les explications proposées conduisent ainsi le lecteur, par une plongée dans l'humain, à la perception dans la diachronie de quelques secrets fondamentaux de l'âme grecque et, à travers elle, pour reprendre une expression de Bruno Snell, à une sorte de « découverte de l'esprit » occidental.

Fiche Technique

Paru le : 27/09/2008

Thématique : Essais sur littérature antique et Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Jean-Pierre Levet

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Etudes anciennes, n° 136. Série grecque

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-33664-8

EAN13 : 9782251336640

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 476

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 756 g