Chargement...
Chargement...

Trois révolutionnaires : Prajnanpad, Sadra, Heidegger. Volume 7, Le couple émotion-sentiment : une métapsychologie

Auteur : Philippe Moulinet

Paru le : 02/10/2012
Éditeur(s) : al-Bouraq
Collection(s) : Héritage traditionnel
Contributeur(s) : Non précisé.

16,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexion sur la conception par les trois penseurs de l'articulation entre émotion, sentiment et sensibilité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'âme, c'est l'esprit troublé par l'émotion. Notre esprit est spontanément ouvert à tout ce qui existe. Il y répond par un oui franc et massif. Mais aussitôt le moi-pensant s'extrait de l'expérience en projetant sur elle un jugement de valeur. Une personne dit : «Vous êtes laid» ; oui j'ai bien entendu. Et aussitôt je réagis en disant : «Elle n'aurait jamais dû dire ça.» Le premier mouvement est un sentiment enraciné dans l'existence, le second une émotion enfermée dans la pensée. L'émotion provoque la coupure Moi/Monde qui est la cause de tous nos problèmes. Le moi admet à l'intérieur ce qui lui fait plaisir, et rejette au dehors ce qui lui déplaît. Il se construit une bulle de l'agréable, et espère que le monde répondra à ses attentes. Ce moi réfléchi est une fiction. L'homme doutant de cette construction cherche à prouver son existence. Il vit ainsi dans l'instabilité d'un procès permanent : s'il est affirmé par un succès dans le monde, il se sent «être» ; s'il subit un échec, il se sent réduit à «néant». Nos trois compagnons convertissent l'émotion en sentiment. L'émotion n'est pas un mal, elle est le signal que nous ne sommes pas dans le vrai. Prajnanpad en appelle au «voir» pour nous sortir des intoxications émotionnelles positives ou négatives, et nous établir dans un sentiment de Neutralité bienveillante. Sadra enseigne que la présence d'esprit, dans son état d'intensité le plus fort, consiste à «voir les choses telles qu'elles sont.» Pour Heidegger, l'homme trouve sa source en Soi-même quand il dépasse le refus de la mort.

Fiche Technique

Paru le : 02/10/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Philippe Moulinet

Éditeur(s) : al-Bouraq

Collection(s) : Héritage traditionnel

Série(s) : Trois révolutionnaires : Prajnanpad, Sadra, Heidegger, n° 7

ISBN : 2-84161-480-8

EAN13 : 9782841614806

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 172

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 333 g