Chargement...
Chargement...

Histoire du visage : exprimer et taire ses émotions (du XVIe siècle au début XIXe siècle)

Auteur : Jean-Jacques Courtine

Auteur : Claudine Haroche

Paru le : 06/06/2007
Éditeur(s) : Payot
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

9,65 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude montre qu'entre le XVIe et le XIXe siècle, l'homme constate que dans les traits de l'homme physique, on peut lire l'homme psychologique. Le visage parle, mais peut aussi dissimuler, et la physionomie traduit autant l'authenticité que la conformité. Ainsi, la maîtrise de l'expression s'inscrit dans une histoire psychologique, sociale et politique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le visage parle. Entre le XVIe et le XIXe siècle, les textes le disent et le répètent : dans les traits de l'homme physique, on peut lire l'homme psychologique. Mais le visage peut aussi dissimuler, et la physionomie traduire autant l'authenticité que la conformité. De plus en plus sensible à l'individu, au regard et au mouvement des traits, le XVIe siècle voit grandir l'empire de l'expression individuelle. Mais dans le même temps, on en vient à se méfier de tout excès et à vouloir mettre le corps au silence. À l'aube du XIXe siècle, avec l'avènement des sociétés de masse, les visages tendent à devenir anonymes, une peur de l'inconnu se dessine, ainsi que des partages entre physionomie de l'honnête homme et de l'homme dangereux, entre physique populaire et physique bourgeois...

Fiche Technique

Paru le : 06/06/2007

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Jean-Jacques Courtine Auteur : Claudine Haroche

Éditeur(s) : Payot

Collection(s) : Petite bibliothèque Payot, n° 185

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-228-90214-4

EAN13 : 9782228902144

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 286

Hauteur : 17 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 172 g