Chargement...
Chargement...

Quand la cuisine fait date

Auteur : Oscar Caballero

Paru le : 01/06/2007
Éditeur(s) : Bottin gourmand
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Illustrateur : Théo Baulig

15,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Tout ce qui fait date dans l'histoire des cuisines, des cuisiniers, de l'alimentation, du commerce et de l'industrie, du feu aux surgelés. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Qui a été le premier de l'oeuf ou de la poule ? En quoi la sauce béchamel et la brandade sont des dommages collatéraux de la guerre des religions ? Quel rapport entre le cassoulet, le gaspacho, les frites, une clope et le carrosse de Cendrillon, avec la Découverte de l'Amérique ? Comment et pourquoi la morue a fait les affaires de la depuis très puissante Ligue Hanséatique ? Quelle relation étroite lie l'Armagnac qui vous chauffe à coeur et le fard à paupières de Caire ? Qui a le premier soigné les vignes, voici 45 siècles ? Quelle est votre dette, vous, mangeur de chocolat, envers les Olmèques disparus voici 15 siècles ? Pouvez-vous me dire, vous, la femme du boulanger combien de variétés de pains connaissaient les contemporains d'Aménophis ? Saviez-vous qu'à chaque fois que vous demandez du sucre vous êtes à un poil de parler sanscrit ? Les Aztèques mangeaient de la tomate ? Soit : mais que mangeaient-ils quand ils mangeaient de la tomate ? Que répondez-vous si l'on vous dit que l'Histoire risque de boiter quand on enlève sa canne -à sucre- à Alexandre le Grand ? Qui et quand a dit « On ne peut trouver de meilleur aliment que les légumes au sel » ? (une petite aide : encore trois siècles pour pouvoir dater avec J.-C.). Quoi de plus people, à Paris, dans ce jour de 1898 que d'assister à l'inauguration de l'hôtel de M.César Ritz ? Et cependant... Pourquoi on peut dire que le grand chef Escoffier était Italien quand il a fait le plus gros de sa carrière en Angleterre ? Vous préférez le tartare ou le carpaccio ; de viande ou de poisson ? Soit, mais datez-moi s'il vous plaît ce tartare de poisson ? Qui et où a cuit le premier saumon à l'unilatéral ? Comment Voltaire a pu détester, par écrit, la nouvelle cuisine ? Bref et comme on le dit de l'autre côté, une histoire à manger debout. En d'autres mots, quand manger était un jeu de paume, le couteau tranche la situation, puis la cuillère ramasse les voix et la première fourchette met sa pique ; un arbre donne de quoi dresser la table, pour mettre le couvert, et aussi confectionner une barrique pour élever le vin. Puis, un homme se toque de cuisine, il codifie l'art d'accommoder les gestes jusqu'à en endosser la toque. Plus mégalo, un Monsieur Boulanger qui ne mangeait pas de pain invente le restaurant et, ainsi faisant, il nous invente nous tous, les clients. Vous et moi. Donc, une histoire à voir et à manger.

Fiche Technique

Paru le : 01/06/2007

Thématique : Développement personnel - Généralités Vie familiale - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Oscar Caballero

Éditeur(s) : Bottin gourmand

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913306-87-X

EAN13 : 9782913306875

Format : Non précisé.

Reliure : Cartonné

Pages : 268

Hauteur : 29 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1302 g