Chargement...
Chargement...

Usages sociaux du religieux sur les Hautes-Terres malgaches : les ancêtres au quotidien

Auteur : Malanjaona Rakotomalala

Auteur : Sophie Blanchy

Auteur : Françoise Raison-Jourde

Paru le : 01/02/2001
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

44,70 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
34,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etude portant sur les cultes ancestraux ou autochtones des Hautes-Terres malgaches pratiqués dans la deuxième moitié du XIXe siècle. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Cette recherche concerne les Hautes-Terres malgaches, au centre desquelles la capitale, Tananarive, est entourée d'une plaine rizicole densément peuplée. Elle éclaire le rapport aux ancêtres dans le quotidien : offrandes, dialogues, vision, possession lors de pèlerinages sur des sites de culte royal. Elle vise à restituer ce qui se passe et se fait sans se dire mais qui est essentiel pour comprendre le rapport à l'autre (menaces de sorcellerie), le rapport à la terre (enracinement et subsistance), le rapport au corps (guérir). Pour éviter le refoulement des ancêtres dans l'oubli, une société précocement christianisée a pratiqué l'alternance des codes religieux et la hiérarchisation de conduites a priori contradictoires, de manière à accumuler sources et modes de bénédiction. Il ne s'agit cependant pas ici de scruter la survie des traditions. A l'opposé de tout passéisme, les relations avec le monde invisible sont au cœur de la modernité. Les ancêtres sont partie prenante aux côtés des vivants dans leur affrontement des épidémies, des «dragons» du FMI et de la Banque Mondiale, de la mondialisation en cours. Cette dimension concerne chacun dans le quotidien. Mais il est deux milieux sociaux qui entretiennent avec les ancêtres royaux des liens spécifiques, essentiels à la constitution de leur identité. Ce sont les descendants d'anciens esclaves et serviteurs royaux ainsi que les andriana (nobles). Ce travail offre une première synthèse sur le mouvement dit de «l'andrianité», nostalgique d'un passé monarchique fortement idéalisé. Le cas merina fournit une contribution à la compréhension des stratégies identitaires infranationales et des syncrétismes religieux, ainsi qu'à l'approche des sociétés hiérarchisées en groupes proches de castes, évoluant dans des systèmes de démocratie formelle.

Fiche Technique

Paru le : 01/02/2001

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Malanjaona Rakotomalala Auteur : Sophie Blanchy Auteur : Françoise Raison-Jourde

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-0019-5

EAN13 : 9782747500197

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 529

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 866 g