Chargement...
Chargement...

L'Afrique du Sud musulmane : histoire des relations entre Indiens et Malais du Cap

Auteur : Éric Germain

Paru le : 05/03/2007
Éditeur(s) : Karthala IFAS
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Hommes et sociétés
Contributeur(s) : Non précisé.

29,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Version remaniée d'une thèse de doctorat soutenue à l'Ecole des hautes études en sciences sociales en 2001. Etudie l'histoire sociale, économique et identitaire de la population musulmane dans la région du Cap depuis le XVIIe siècle, les relations entre la population malaise et les travailleurs indiens arrivés au XIXe siècle, et les relations de la communauté musulmane avec les autorités. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La place occupée par les musulmans dans la société sud-africaine est sans mesure avec leur nombre ; s'intéresser à leur histoire permet de jeter un jour nouveau sur trois siècles de domination européenne en Afrique australe. Dès les premières années de la colonisation hollandaise, des Malais propagent l'islam parmi les esclaves de la ville du Cap. Un siècle plus tard, la pratique religieuse et la langue afrikaans écrite en caractères arabes réunissent une communauté très cosmopolite autour d'une identité singulière. Sous l'administration britannique, les « Malais du Cap » sont considérés comme l'aristocratie de la population de couleur. C'est parmi eux que se recrute l'élite politique opposée aux premières mesures de ségrégation raciale. Le modèle d'assimilation de l'« islam du Cap » trouve ses limites à l'arrivée de marchands indiens musulmans. Ces derniers hésitent entre une stratégie individualiste de défense de leurs intérêts et une collaboration opportuniste avec les Malais afin de profiter de leurs liens avec les nationalistes afrikaners. Au XXe siècle, les Indiens remplacent progressivement les Malais à la tête des divers mouvements anti-ségrégationnistes. Leurs avocats, à l'image de M. K. Gandhi, mettent le gouvernement face aux incohérences et à l'hypocrisie de sa politique. Craignant une influence séditieuse « islamique » au sein de la population noire, le régime d'apartheid favorise la division entre Indiens et Malais. Une solidarité se maintient pourtant, et se renforce même, sans pour autant effacer un antagonisme couramment ressenti comme opposant de cupides marchands indiens à un indolent prolétariat malais. L'ouvrage découpé en trois grandes périodes entend rendre compte de la complexité des dynamiques identitaires ayant opéré au sein de la population musulmane sud-africaine et, ainsi, éclairer un pan méconnu de l'histoire de l'apartheid.

Fiche Technique

Paru le : 05/03/2007

Thématique : Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Auteur : Éric Germain

Éditeur(s) : Karthala IFAS

Collection(s) : Hommes et sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84586-710-7

EAN13 : 9782845867109

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 445

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 660 g