Chargement...
Chargement...

Processus électoraux et immobilisme politique au Gabon : 1990-2009

Paru le : 01/07/2015
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Wilson-André Ndombet

26,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
19,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Une étude de la situation politique du Gabon entre 1990 et 2009 à travers la multitude de processus électoraux organisés et de l'immobilisme institutionnel qui en a découlé. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Processus électoraux et immobilisme politique au Gabon (1990-2009) De 1990 à 2009, en dépit de ces moult processus électoraux organisés au Gabon, on a l'impression qu'il ne s'est rien passé : il n'y a pas eu par exemple d'alternance politique aux sommets de l'Etat. Cet immobilisme institutionnel n'a pas permis de changer qualitativement et quantitativement de personnels, par exemple dans l'Exécutif, au Parlement, à la Cour Constitutionnelle, etc. Et le pouvoir continue à se targuer d'ovationner des processus électoraux prétendument organisés en toute transparence démocratique. Pourtant, sans conteste et à cause de la violence de leur déroulement due aux irrégularités flagrantes constatées, ceux-ci brident le sens des suffrages, sinon de la volonté populaire : son trust. Dans cette perspectives d'idées, pour taire la contestation, on a l'impression que le régime au pouvoir s'obstine d'avance, c'est-à-dire bien avant le déroulement des élections, avec ses instruments de contrainte et/ou ses sbires, à préméditer à la fois la fraude et la répression, sinon la violence en cas d'échec. Aux prises avec cet imbroglio, l'opposition politique continue à subir le diktat du régime au pouvoir. En un quart de siècle environ d'espoir de « Renouveau démocratique », l'Etat gabonais a consacré des textes constitutionnels successifs en 1990, 1991, 1994, 1997 et 2003. Parce qu'ils semblaient inopérants ou non respectés, cet ouvrage a pour objectif d'analyser leur opérationnalité et leur effectivité, lors des nombreux processus électoraux de 1990 à 2009. Sans omettre de s'interroger sur la pertinence ou non des résultats de ces expériences cumulées ; afin d'éclairer autant que possible sur les modalités d'affronter les échéances à venir. Et ne pas attendre que le chaos, qui naîtrait de leurs conséquences, inexorablement s'installe. Toute chose pour éviter également que viennent, d'ailleurs et toujours trop tard, colmater les brèches ou recenser les nombreux stigmates sur le pays, les experts des instances internationales, régionales ou sous régionales. Considérant, enfin, les ambitions plurielles et contradictoires des parties et l'importance des enjeux liés à la gestion des sommets de l'Etat, à ses retombées patrimoniales pour le maintien des privilèges et l'entretien des rapports de clientèles politiques du parti au pouvoir, le PDG, on peut s'interroger si, au Gabon, l'alternance politique véritable est pour demain.

Fiche Technique

Paru le : 01/07/2015

Thématique : Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines. Politique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-343-05722-2

EAN13 : 9782343057224

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 248

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 370 g