Chargement...
Chargement...

Le leurre de l'ethnicité et de ses doubles : le cas du pays de Galles et de l'Ecosse

Auteur : Didier Revest

Paru le : 15/11/2005
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Racisme et eugénisme
Contributeur(s) : Non précisé.

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
13,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Présentation critique des fondements des nationalismes de la "périphérie britannique" à travers le discours des hommes politiques et des intellectuels attachés à la cause séparatiste. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Leurre de l'ethnicité et de ses doubles Le cas du pays de Galles et de l'Écosse Dans cet ouvrage consacré aux nationalismes de la « périphérie britannique » (Galles et Écosse), l'auteur interroge le discours des hommes politiques et des intellectuels acquis à la cause du séparatisme. Il remet en cause la pertinence de la distinction habituelle entre nationalisme ethnique (fondé sur des réalités culturelles telles que la langue, les traditions, etc.) et nationalisme civique (où l'appartenance au groupe dépend d'un appareil constitutionnel partagé par tous les membres, quelle que soit leur culture, et qui est traditionnellement considéré comme beaucoup plus ouvert et tolérant). Or les nationalistes s'appuient sur des définitions du concept d'identité (individuelle et collective) apparemment pétries d'humanisme, mais niant en réalité toute fluidité (culturelle, sociale, économique et politique). C'est cette vision de l'identitaire qui semble l'avoir partiellement emporté dans la mise en oeuvre de tel ou tel aspect de la décentralisation voulue par le gouvernement Blair à partir de 1997-1999, risquant par là même d'engendrer une société britannique à plusieurs vitesses. Plus généralement, parce que Galles et Écosse sont perçues comme des nations (c'est-à-dire des communautés homogènes à tous les points de vue), on postule pour chacune le droit de former un État sans pour autant se donner réellement la peine d'éclaircir le concept de nation, ni d'approfondir les liens qu'entretiennent nation et État. L'État est-il premier ? Dans le cas contraire, qu'en est-il du droit des minorités à disposer d'elles-mêmes ? Autant d'interrogations qui, en définitive, conduisent peu à peu l'auteur à remettre en question la fameuse notion de « nation sans État ».

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2005

Thématique : Histoire des idées politiques Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Auteur : Didier Revest

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Racisme et eugénisme

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-9829-2

EAN13 : 9782747598293

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 208

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 230 g