Chargement...
Chargement...

L'épître de Jacques dans sa tradition d'exégèse

Paru le : 02/11/2012
Éditeur(s) : Cerf
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Institut d'études augustiniennes (Paris) - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Groupe de recherches sur les non-conformismes religieux du XVIe siècle et l'histoire des protestantismes (Strasbourg) - Directeur de publication : Matthieu Arnold - Directeur de publication : Gilbert Dahan - Directeur de publication : Annie Noblesse-Rocher

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Contributions à une journée d'études bibliques sur les 4 étapes de l'exégèse de l'épître de Jacques à la suite du commentaire de Martin Dibelius. Des textes abordent également le rôle d'Alexandrie dans la réception du texte et les exégèses protestantes et catholiques, de Luther, Calvin, Erasme et Estius à Bucer, Zwingli et Cornelius a Lapide. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'épître de Jacques dans sa tradition d'exégèse Si les travaux actuels sur l'épître de Jacques sont nombreux et si, notamment à la suite de l'appréciation célèbre de Martin Luther la qualifiant d'« épître de paille », la diffusion aux tout premiers siècles et l'inscription dans le canon ont suscité un certain nombre de recherches, on constate que l'étude de sa tradition d'exégèse proprement dite est un domaine relativement négligé. Ce volume essaie de combler partiellement cette lacune. Après avoir rappelé les grandes lignes de l'exégèse actuelle, notamment à partir du grand commentaire de Martin Dibelius et des travaux de Bauckham, Kloppenborg, Edgar et Theissen, il expose quatre étapes dans l'histoire de l'exégèse de Jacques. Le rôle d'Alexandrie dans l'histoire de la réception de ce texte est souligné et sont esquissées les grandes lignes de l'exégèse patristique, grecque (Cyrille de Jérusalem, Didyme, Origène) et latine (Augustin, Pélage). Au Moyen Âge latin, treize commentaires ont été identifiés, dont les méthodes spécifiques sont examinées, notamment à partir de Jc 1, 17 et Jc 2, 14-26. L'exégèse protestante du XVIe siècle est étudiée, principalement à travers les commentaires de Luther et de Calvin mais aussi de Martin Bucer et de Huldrych Zwingli. Enfin, l'exégèse catholique du XVIe au début du XVIIIe siècle fait l'objet d'une étude qui propose un inventaire des commentaires et se fonde sur trois auteurs principalement : Érasme, Guillaume Estius et Cornelius a Lapide. Ce volume est issu de la quatrième des « Journées bibliques » organisées par le Laboratoire d'études des monothéismes / Institut d'études augustiniennes (CNRS-EPHE Sciences religieuses-Paris-IV) et le Groupe de recherches sur les non-conformistes religieux des XVIe et XVIIe siècles et l'histoire des protestantismes (EA 4378, GRENEP, Faculté de théologie protestante de l'Université de Strasbourg).

Fiche Technique

Paru le : 02/11/2012

Thématique : Bibles

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Cerf

Collection(s) : Lectio divina, n° 253. Etudes d'histoire de l'exégèse, n° 4

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-09829-9

EAN13 : 9782204098298

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 160

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 208 g