Chargement...
Chargement...

Panorama d'histoire biblique

Auteur : Jacques Montjuvin

Paru le : 15/06/1979
Éditeur(s) : Ecole
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

9,20 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Permet une réprésentation figurative du temps pour l'histoire biblique avec les évènements-clef replacés dans leur cadre historique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Il me faut tout d'abord dire à l'auteur ma reconnaissance et ma joie. Ma reconnaissance, parce qu'il s'est penché sur un problème qui me hante depuis longtemps et me paraît essentiel : la représentation figurative du temps et plus spécialement du temps pour l'histoire biblique. Ma joie, parce qu'il me semble que ce problème a été résolu de très heureuse manière dans ce «Panorama d'Histoire Biblique». Embrasser le temps d'une seule vue de l'esprit est quasiment impossible. Y établir des jalons ; considérer simultanément le déroulement de l'histoire en des points divers de l'espace ; voir que ce qui se passe ici est soit contemporain, soit antérieur ou postérieur à ce qui arrive là ; saisir entre tous ces événements ou leur simultanéité, ou l'importance plus ou moins grande des écarts en plus ou en moins qui les séparent, que de difficultés accumulées et à première vue combien difficiles à assimiler surtout s'il s'agit d'une intelligence d'enfant. Pour tâcher d'en sortir, l'auteur a tenté de faire passer la notion de durée, notion purement abstraite, sur le plan de l'espace. Espace assez grand pour que l'unité, qui est ici le siècle, dise quelque chose ; pas trop cependant, pour que l'ensemble puisse être saisi d'un seul regard. D'où l'unité choisie : 10 cm par siècle, c'est-à-dire 1 mm par année. Il restait alors à placer les événements-clef sur cette échelle. A leur place exacte quand ils sont fixés avec certitude. A la place que leur attribue la «Bible de Jérusalem» pour ceux dont la date est discutée. Voilà qui est vite dit, mais que de problèmes à peser, à prendre et à reprendre. Ce qui domine en ce «Panorama», c'est évidemment l'histoire biblique d'où l'importance du trait qui en marque le cheminement. Mais en parallèle, en dessous et au-dessus, se trouvent indiqués les déroulements des événements égyptiens, mésopotamiens, grecs et romains. Ils constituent le cadre de l'histoire biblique. Qu'il me soit permis de souhaiter que ce tableau serve à donner le goût et la compréhension des ensembles de l'histoire, en même temps qu'à faire saisir la notion de durée et peut-être qu'il aide à dégager le dessein de Dieu sur sa Création. Abbé Louis Munch, Inspecteur de l'Enseignement Religieux du diocèse de Paris. Les gros titres indiquent les grandes périodes historiques ; ces périodes sont limitées dans le temps par des triangles de couleur. Trois titres disposés en travers de la bande : Exode, Schisme, Captivité évoquent des ruptures importantes qui se situent parfois à l'intérieur des périodes déterminées précédemment. La bande la plus large retrace l'histoire du Peuple Elu. Les parties entièrement coloriées indiquent une vie ou un règne déterminé. Les lignes mal définies qui séparent les différents patriarches évoquent l'imprécision de leur durée. La ligne ondulée qui suit les patriarches et celle du Ve siècle indiquent une oppression hors de la Palestine. Les cadres verts non remplis déterminent également une domination étrangère, mais en Palestine. Nous avons tenu à mettre en évidence l'élément géographique caractéristique de ces multiples oppressions. Le cadre rouge qui entoure Moïse et les Juges reflète la difficulté d'une chronologie certaine. Nous n'avons pas voulu fixer avec trop de précision le début de l'exode, aussi avons-nous indiqué les deux limites généralement admises pour cet événement. La durée de l'Exode a été matérialisée par deux lignes ondulées noires. Le Schisme est représenté par deux bandes parallèles : Juda au sud et Israël au nord. Les prophètes de chaque royaume sont inscrits en rouge au-dessus de chaque bande représentative. La flèche rouge indique l'origine historique de la numération du temps. Les hachures rouges déterminent la durée de la vie du Christ. Sous la bande large que nous venons de décrire : une bande étroite où l'on retrouve depuis la XIIe dynastie le cadre historique égyptien. Dans la partie supérieure et au début de la bande, des taches de couleur d'ailleurs commentées, situent des règnes ou des origines de civilisation. Dès le XIIe siècle naissent des bandes continues qui fournissent des renseignements précis et une interprétation graphique de l'histoire. La puissance dominante se trouve toujours dans la partie supérieure de la bande. Ainsi nous suivons les péripéties de l'Assyrie jusqu'au VIIe siècle : nous voyons naître l'empire babylonien en rouge qui va détruire et absorber l'Assyrie jaune. Puis c'est la Perse qui apparaît et qui absorbe la Babylonie. La Grèce se développe parallèlement puis la Macédoine qui absorbe successivement la Grèce puis la Perse. Le titre Empire d'Alexandre fait la liaison avec le sud et montre la domination de la Judée et de l'Egypte par Alexandre. Nous n'avons pas cru utile de changer de couleur pour les successeurs d'Alexandre bien que nous ayons noté la compétition des Diadoques qui prélude au partage de l'empire. Enfin c'est Rome qui contrôle la Méditerranée. De part et d'autre de ces lignes des faits sont notés à leur place dans le temps. Faits d'histoire générale ou faits d'histoire biblique, tous ont été soigneusement choisis afin de donner sans surcharge des références utiles.

Fiche Technique

Paru le : 15/06/1979

Thématique : Bibles

Auteur(s) : Auteur : Jacques Montjuvin

Éditeur(s) : Ecole

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-211-00906-9

EAN13 : 9782211009065

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 18 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : 0,5 cm

Poids : 77 g