Chargement...
Chargement...

L'été indien de la religion civique : étude sur les cultes civiques dans le monde égéen à l'époque hellénistique tardive

Auteur : Nadine Deshours

Paru le : 18/04/2011
Éditeur(s) : Ausonius
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A partir d'un abondant corpus épigraphique composé de documents officiels gravés tels que décrets et règlements, l'auteure met en évidence la bonne santé des cultes civiques dans le monde égéen à l'époque hellénistique tardive. Pendant cette période, la singularité d'Athènes s'efface dans le monde des cités égéennes, même si sa prospérité croît par l'alliance avec Rome. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français Qu'est-ce que la religion civique ? Quelle est la spécificité des cultes civiques ? S'il semble possible de le savoir dans l'Athènes classique, la réponse à cette question paraît hors d'atteinte dans les autres cités par défaut de documents. À l'époque hellénistique en revanche, les lois sacrées se multiplient dans l'ensemble du monde égéen et nous montrent que, contrairement à une idée reçue, les cultes civiques ne connaissent pas de désaffection. C'est même à l'époque hellénistique tardive (moment où, les cités risquent de s'effacer dans l'Empire romain) que ces textes épigraphiques éclairent le mieux la question. Ils permettent de décrire la réalité matérielle des cultes civiques (rituels, implication de la cité dans leur organisation, intervention des évergètes, financement) et de comprendre les enjeux idéologiques des « restaurations ». En effet, à cette époque, non seulement l'Athènes redevenue prospère par la grâce de l'alliance romaine, mais de nombreuses cités égéennes tentent de réaffirmer leur identité et d'assurer leur cohésion en restaurant ou en « amplifiant » les « cultes traditionnels ». Même lorsqu'elles n'ont pas les moyens de cette ambition, elles privatisent le financement tout en gardant un contrôle étroit sur des cultes qu'elles considèrent comme leurs biens propres. Il apparaît donc qu'il n'y a pas plus, à l'époque hellénistique tardive, de déclin des cultes civiques que de déclin de la cité, mais au contraire, un été indien de la religion civique dans l'ensemble du monde égéen. Présentation en anglais What is civic religion ? What are the characteristics of civic cults ? The response to these questions may be discovered in classical Athens although there is little existing evidence from other cities during this period. However, contrary to widespread misconception, it seems that civic cults were still very much active during the Hellenistic Age with sacred laws becoming more and more numerous in the Aegean world. In fact it is in the late Hellenistic period, when cities were at risk of disappearing into the Roman Empire, that we learn the most from inscriptions on the subject. These texts provide details on many aspects of civic cults (including rituals, the city's involvement in their organization, benefactors' intervention, financing), as well as helping in the understanding of the ideological issues behind the restorations. At this time, not only Athens which was prosperous again due to its alliance with the Romans but also many other Aegean cities were restoring or « amplifying » their « ancestral cults » in order to reassert their identities and ensure their cohesion. If they did not have the financial means to achieve this ambition then they found private financing whilst still ensuring that they maintained control of the cult which they considered their own. It therefore appears that the late Hellenistic period does not represent a decline in both the cities and the practice of civic cults, but instead an Indian summer for civic religion in the whole Aegean world.

Fiche Technique

Paru le : 18/04/2011

Thématique : Mythologie Gréco-Romaine

Auteur(s) : Auteur : Nadine Deshours

Éditeur(s) : Ausonius

Collection(s) : Scripta antiqua, n° 30

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35613-037-3

EAN13 : 9782356130372

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 408

Hauteur : 24 cm / Largeur : 20 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 850 g